S’élever contre la stigmatisation pendant la Semaine nationale de sensibilisation aux dépendances

OTTAWA, 25 nov. 2019 (GLOBE NEWSWIRE) --

Fait : Le trouble lié à l’usage de substances est un problème de santé, et non un choix ou un défaut moral.

Fait : La stigmatisation entourant l’usage de substances est l’un des plus grands obstacles pour les personnes en rétablissement d’un trouble lié à l’usage de substances, tant pour demander que recevoir de l’aide.

C’est pourquoi cette année, le Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances (CCDUS) consacre la Semaine nationale de sensibilisation aux dépendances (SNSD) à la stigmatisation. La SNSD se déroule du 25 novembre au 1er décembre, sous le thème Je mets fin à la stigmatisation.

Mettre fin à la stigmatisation est au cœur du travail du CCDUS. La SNSD s’inscrit dans notre mission, qui est d’aborder les enjeux liés à la consommation de substances au Canada en offrant un leadership national et en faisant appel aux données probantes pour entreprendre des mesures coordonnées. La SNSD met en relief des enjeux et des solutions dans la lutte contre les méfaits liés à l’alcool et aux autres drogues. C’est aussi l’occasion pour la population canadienne de se renseigner sur la prévention de l’usage de substances, le traitement et le rétablissement et d’avancer des solutions susceptibles de produire des changements.

« Le rôle du CCDUS, c’est de mettre l’enjeu en lumière et d’outiller les Canadiens pour aider à atténuer les effets dévastateurs de la stigmatisation, a affirmé Rita Notarandrea, première dirigeante du CCDUS. Il est très important pour le CCDUS de mettre fin à la stigmatisation et de lever les obstacles au rétablissement et au bien-être ou à la bonne santé. »

La stigmatisation entourant l’usage de substances se manifeste par toute attitude, toute croyance ou tout comportement discriminatoire à l’égard des personnes qui consomment des substances. Elle prend souvent la forme de termes désobligeants qui humilient et rabaissent les gens. Le langage stigmatisant et le comportement irrespectueux façonnent la perception que les gens ont d’eux-mêmes et la façon dont la société les traite.

Le CCDUS a préparé plusieurs outils et ressources dont les groupes et partenaires intéressés au pays peuvent se servir pour aider à mettre fin aux méfaits causés par la stigmatisation. Nous avons conçu ces ressources pour favoriser la discussion et sensibiliser le public à la stigmatisation entourant les personnes qui consomment, leurs réseaux d’aide et les fournisseurs de services. Vous pouvez maintenant consulter et télécharger ces ressources.

« Plusieurs personnes vivant et ayant vécu l’usage de substances nous ont parlé de leur histoire et nous ont ainsi montré qu’au niveau individuel, les termes ou gestes stigmatisants sont nocifs. Au niveau collectif, avec le temps, leurs effets sur la santé et le bien-être sont considérables », a ajouté Mme Notarandrea.

Les Canadiens peuvent contribuer en ligne à cette campagne en utilisant le mot-clic #JeMetsFinàlaStigmatisation sur les médias sociaux. Le CCDUS vous invite à consulter les ressources et à les utiliser pendant toute la SNSD, et après, pour faciliter la discussion sur la stigmatisation entourant l’usage de substances.

Personne-ressource pour les médias
Jennifer Brigden, conseillère en communication, CCDUS
Tél.: 343-803-7750  |  Courriel: media@ccsa.ca  
Suivez-nous en ligne 
Web: ccdus.ca  |  Twitter: @CCDUScanada  |  Facebook: @CCSA.CCDUS   |   LinkedIn: CCDUS

 Le CCDUS a été créé par le Parlement afin de fournir un leadership national pour aborder la consommation de substances au Canada. À titre d’organisme digne de confiance, il offre des conseils aux décideurs partout au pays en profitant du pouvoir des recherches, en cultivant les connaissances et en rassemblant divers points de vue.

Les activités et les produits du CCDUS sont réalisés grâce à la contribution financière de Santé Canada. Les opinions exprimées par le CCDUS ne reflètent pas nécessairement celles du gouvernement du Canada.