Kintavar intersecte 0,53 % cuivre sur 53,0 mètres à une profondeur de 19m ; le modèle subhorizontal confirmé

MONTRÉAL, 20 janv. 2020 (GLOBE NEWSWIRE) -- Exploration Kintavar Inc. (la « Société » ou « Kintavar ») (TSX-V: KTR) (FRANKFURT: 58V), est heureuse d'annoncer les premiers résultats de sa campagne de forages ayant débuté en novembre 2019 et se poursuivant en 2020. Plus de 3 900 mètres ont été foré et plusieurs résultats sont à venir. Les objectifs de la campagne étaient de tester le modèle subhorizontal des strates minéralisées du secteur Sherlock et d’investiguer les nouvelles zones minéralisées, notamment dans les secteurs Conan, Elementary et de la nouvelle tranchée SHK34.

Faits saillants :

  • MS-19-51 : 40,15 m @ 0,44 % Cu & 4,3 g/t Ag débutant en surface
  • MS-19-52 : 53,0 m @ 0,53 % Cu & 4,9 g/t Ag débutant à 19,0 m de profond
  • Modèle subhorizontal confirmé : zones minéralisées faiblement pentées
  • Ouvert en profondeur vers le nord, l’est et l’ouest
  • Contacts francs des zones minéralisées permettant une sélection facile des unités
  • Définition claire des unités à plus hautes teneurs pouvant être traitées directement par flottation versus les unités qui devront préalablement passer par le procédé de triage

« Nous sommes très heureux de ces premiers résultats qui confirment notre interprétation. Les unités sont désormais mieux définies avec une teneur plus élevée et des contacts clairs, ce qui facilite la modélisation. La distribution de la minéralisation dans les unités de marbre est maintenant beaucoup mieux définie et démontre clairement les avantages du modèle minéralisé en surface que nous avons à Mitchi par rapport à un porphyre traditionnel. Les gisements à ciel ouvert peu profonds permettant une exploitation minière sélective ont des coûts d'investissement nettement inférieurs aux gisements porphyriques utilisant des méthodes d’exploitation en vrac. Nous attendons avec impatience d'autres résultats du programme de forage au cours des prochains mois. », commente Kiril Mugerman, président et chef de la direction de Kintavar.

Zone Sherlock

Les six premiers forages de la campagne ont été réalisés entre les tranchées Sherlock, à l’ouest, et SHK38 à l’est (figure 1). Ils ont tous été forés avec une plongée verticale et ont intersecté les strates sédimentaires minéralisées. Les 3 forages réalisés sur le front sud (MS-19-47, 49 et 51) sont représentés sur la coupe longitudinale de la figure 2 et confirment la continuité des deux principales strates minéralisées et des teneurs intersectées.

Plusieurs analyses sont toujours en attente, mais les lithologies intersectées dans les 23 courts forages réalisés sur la zone Sherlock en 2019 confirment la mise en place, faiblement pentées des strates minéralisées subhorizontal qui sont toujours ouvertes au nord, à l’est et à l’ouest.

Les forages verticaux et le nouveau modèle ont également permis de démontrer que les unités minéralisées ont des contacts francs avec les unités non minéralisées environnantes. En conséquence, les unités de marbre minéralisé peuvent être facilement séparées en deux catégories, celles qui peuvent être traitées directement par flottation (‘’F’’) ayant une teneur d’environ 0,40% à 0,50% Cu, et celles d’une teneur entre 0,15% à 0,40% Cu (‘’S’’) qui pourront être traitées par une technologie existante pouvant effectuer un triage sur les zones minéralisées. Cela peut avoir un impact important sur l'économie du projet dans le futur (plus petite usine, plus petite usine de flottation, plus petit parc a résidus, etc.) par rapport au modèle géologique précédent où il y avait plus de dilution. La Société a déjà terminé les premières études de flottation (voir le communiqué de presse du 24 avril 2019) qui ont démontré des taux de récupération élevés avec une teneur en cuivre très élevée (jusqu'à 80% de récupération et jusqu'à 59% de cuivre) en raison de la présence prédominante des minéraux bornite et chalcocite. Les tests de tri ont commencé en 2019 et seront optimisés avec ces nouvelles découvertes.

Figure 1 : Localisation en plan des 6 premiers forages réalisés sur la zone Sherlock : https://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/f268f8b8-cdd5-4ab2-8f4b-f14fdae3b033/fr 

Les travaux de compilation et de modélisation se poursuivent avec l’arrivée des nouveaux résultats et vous seront communiqués à chaque étape. La campagne de forages a redémarré à la mi-janvier et se concentre présentement sur les zones cuprifères mises à jour l’été dernier dans les secteurs Conan, Elementary et SHK34 près de l’indice Watson.

Zone Sherlock – Forages MS-47 à 52 – Automne 2019
ForagesUTM Nad83 z18PlongéeDeÀÉpaisseur*Types
(‘’F’’ Flottaison
vs ‘’S’’ Tri)
Grade
XY
MS-19-474837805252929-90311,88,8S0,20 % Cu & 2,2 g/t Ag / 8,8 m
24,5305,5S0,27 % Cu & 2,4 g/t Ag / 5,5 m
42497F0,50 % Cu & 4,6 g/t Ag / 7,0 m
4972,6523,65S0,20 % Cu & 3,4 g/t Ag / 23,65 m
MS-19-484837685252963-902327,54,5F0,48 % Cu & 7,4 g/t Ag / 4,5 m
MS-19-494837315252930-901,252,751,5F0,55 % Cu & 4,8 g/t Ag / 1,5 m
11,3514,73,35S0,15 % Cu & 1,6 g/t Ag / 3,35 m
27,338,811,5S0,11 % Cu & 0,7 g/t Ag / 11,5 m
38,854,916,1F0,45 % Cu & 5,3 g/t Ag / 16,1m
75,9105,2529,35F0,49 % Cu & 4,4 g/t Ag / 29,35 m
MS-19-504837205252973-906,3517,6511,3F0,46 % Cu & 3,7 g/t Ag / 11,3 m
25,65315,35S0,36 % Cu & 5,8 g/t Ag / 5,35 m
80,79615,3S0,12 % Cu & 0,8 g/t Ag / 15,3 m
MS-19-514836825252937-900,7540,940,15F0,44 % Cu & 4,3 g/t Ag / 40,15 m m
59,1563,754,6S0,15 % Cu & 2,9 g/t Ag / 4,6 m
90,81009,2S0,19 % Cu & 1,9 g/t Ag / 9,2 m
1001055F0,41 % Cu & 6,4 g/t Ag / 5,0 m
MS-19-524836665252978-90197253F0,53 % Cu & 4,9 g/t Ag / 53,0 m
1141184S0,16 % Cu & 1,7 g/t Ag / 4,0 m
1181246F0,43 % Cu & 3,9 g/t Ag / 6,0 m
* L’épaisseur vraie est estimée entre 65 à 95% de l’épaisseur intersectée

Figure 2 : Coupe longitudinale des 3 forages au front sud : https://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/377188e6-fa21-4acf-9c78-2df327900d77/fr 

Tous les échantillons ont été envoyés et préparés (PREP-31) par le laboratoire d’ALS Global de Val-d’Or. Par la suite, une portion de pulpe de chaque échantillon a été envoyée au laboratoire ALS Global de Vancouver pour des analyses pour le cuivre (CU-ICP61) et l’argent (AG-ICP61) ou des analyses multi-élémentaires (ME-ICP61) avec digestion par quatre acides et analyse spectroscopie (ICP-AES/MS). Les échantillons ayant titré plus de 10 000 ppm Cu ont été réanalysés par absorption atomique (CU-OG62) au laboratoire ALS Global à Vancouver. Les contrôles de qualité comprennent l’insertion systématique de blancs et de standards cuprifères certifiés dans chaque envoi au laboratoire.

Divulgation selon le Règlement 43-101

Alain Cayer, P. Geo., MSc., Vice-Président Exploration de Kintavar, est la personne qualifiée selon le Règlement 43-101 qui a supervisé et approuvé la rédaction des informations techniques de ce communiqué de presse.

À propos d’Exploration Kintavar et de la propriété Mitchi

Exploration Kintavar est une société canadienne d'exploration minière engagée dans l'acquisition, l'évaluation, l'exploration et la mise en valeur de propriétés minières d'or et de métaux de base. Son projet phare est la propriété Mitchi (environ 30 000 hectares, détenue à 100%) située à l'ouest du réservoir Mitchinamecus, à 100 km au nord de la ville de Mont-Laurier. La propriété couvre une superficie de plus de 300 km2 qui est accessible par un réseau de routes forestières et gravelées et elle est à proximité d’une sous-station hydroélectrique située à 14 km à l'est. La propriété est située dans la partie nord-ouest de la ceinture centrale métasédimentaire de la province géologique de Grenville. De nombreux indices minéralisés d'or, de cuivre, d'argent et/ou de manganèse ont été identifiés à ce jour et ont des caractéristiques suggérant un gîte de type ‘’cuivre stratiforme dans des unités sédimentaires’’ dans le secteur est et des caractéristiques s’apparentant aux systèmes porphyriques ou « IOCG », ainsi que de type skarn, dans le secteur ouest. Minière Osisko inc. détient une redevance de 2 % NSR sur 27 cellules désignées sur carte (« CDC ») dans la partie sud-ouest de la propriété Mitchi, à l’extérieur du bassin sédimentaire.

Pour plus d’informations, contactez :

Kiril Mugerman, président et CEO
Téléphone : +1 450 641 5119 #5653
Courriel : kmugerman@kintavar.com
Web: www.kintavar.com

Énoncés prospectifs :

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité à l’égard de la pertinence ou de l’exactitude du présent communiqué.

Ce communiqué de presse peut contenir de l’information prospective ou des énoncés prospectifs au sens des lois sur les valeurs mobilières canadiennes applicables. L’information prospective et les énoncés prospectifs peuvent inclure entre autres, des énoncés relatifs aux projets, les coûts, les objectifs et la performance de la Société, ou des hypothèses relatives à ce qui précède. Dans ce communiqué de presse, les termes comme « pouvoir », « croire », « s’attendre à », « avoir l’intention », « planifier », « prévoir », « potentiel », « projets », « estimer », « continuer », ou des variantes ou des formes négatives de tels termes ou encore d’une terminologie comparable, sont utilisés pour identifier des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs ne devraient pas être interprétés comme une garantie des rendements ou résultats futurs, et ne devraient pas nécessairement donner des indications précises concernant le moment qu’un tel rendement pourra être réalisé. Rien ne garantit que les évènements prévus dans l’information prospective de ce communiqué de presse se concrétiseront, y compris les fermetures supplémentaires du placement privé mentionnées ci-dessus, ou, si l’un ou l’autre de ces évènements se concrétisent, quels seront les avantages que la Société en tirera. L’information prospective et les énoncés prospectifs sont basés sur l’information disponible au moment de la diffusion de ce communiqué de presse et/ou sur les prévisions faites de bonne foi par la direction, sous réserve des incertitudes, hypothèses et autres facteurs prévus ou non dont plusieurs sont indépendants de la volonté de la Société. Ces risques, incertitudes et hypothèses incluent sans s’y limiter, ceux décrits à la rubrique portant sur les facteurs de risque du rapport de gestion de la Société, pour l’exercice terminé le 31 décembre 2018, laquelle est disponible sur SEDAR à l’adresse www.sedar.com; qui peuvent faire en sorte que les résultats, le rendement ou les résultats à venir de la Société soient considérablement différents de ceux indiqués de façon explicite ou implicite dans de tels énoncés prospectifs. La Société n’entend pas ni ne s’engage à actualiser ou revoir l’information prospective ou les énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué de presse à la lumière de nouveaux renseignements, subséquents ou autres, sauf dans les cas prévus par les lois applicables.