DYNACOR ANNONCE UNE NEUVIÈME ANNÉE CONSÉCUTIVE DE PROFITS AVEC UN RESULTAT NET DE 5,2 M$ US EN 2019 EN AUGMENTATION DE 8%

MONTRÉAL, 30 mars 2020 (GLOBE NEWSWIRE) -- Mines d’or Dynacor Inc. (TSX: DNG) (OTC: DNGDF) (Dynacor ou la Société) a publié ses états financiers consolidés audités et son rapport de gestion pour l’exercice clos le 31 décembre 2019.

Ces documents ont été déposés électroniquement sur SEDAR au www.sedar.com et sont accessibles sur le site Web de la Société au www.dynacor.com

(Tous les montants dans ce communiqué sont en million de dollars américains, à moins d’indication contraire. Le résultat par action et les flux monétaires par action sont en dollars américains. Les montants de % de variation ont été calculés à partir des chiffres arrondis.)

Les résultats financiers 2019 reflètent la neuvième année consécutive de profits pour la Société qui a enregistré un résultat net de 5,2 M$ (0,13 $ OU 0,17 $ CA par action) en augmentation de 8,3% comparativement à 2018.

FAITS SAILLANTS 2019

En 2019, la Société a acheté un volume record de 105 238 tonnes de minerai et également traité un volume record de 98 649 tonnes à son usine Veta Dorada.contre 91 512 tonnes en 2018, soit une augmentation de 7,8%.

Au cours du dernier trimestre de 2019, notre production a dépassé la capacité nominale de 300 tpj maintenant une moyenne de 330 tpj.

Avec une production de 80 677 onces d’or, la Société a atteint un volume comparable à 2018 et a surpassé son objectif révisé à entre 44 000 et 46 000 onces d’or pour la deuxième moitié de 2019, avec une production de 46 582 onces.

Financiers

  • 9ième année consécutive de profits ;
  • Retenue par les autorités douanières péruviennes en décembre 2019 d’une exportation de 2 650 onces d’or en raison de procédures de contrôle, ce qui a impacté les ventes et les résultats nets de T4 et de l’année 2019 ;
  • Ventes de 102,5 M$ en 2019, en diminution de 2,1% comparativement à 2018 ;
  • Marge brute d'opération de 13,0 M$ en 2019, en diminution de 1,5% comparativement à 13,2 M$ en 2018 ;
  • Résultat net de 5,2 M$ (0,13 $ par action) en 2019, en augmentation de 8,3% comparativement à 2018 ;
  • Marge brute monétaire par once d’or équivalente vendue (1) de 208 $ comparativement à 186 $ en 2018 ;
  • BAIIA (2) de 10,7 M$, en augmentation de 1,9% comparativement à 2018 ;
  • Flux de trésorerie des activités opérationnelles avant variation des éléments du fonds de roulement de 8,4 M$ (0,21 $ par action) (3) en T4-2019, comparable à 2018 ;
  • Encaisse de 6,7 M$ à fin 2019 comparativement à 13,9 M$ à fin 2018 due à une augmentation des stocks et à la décision de retarder les exportations de décembre 2019 à janvier 2020. L’encaisse actuelle s’élève à environ 15,0 M$. 

Retour aux actionnaires

  • La Société a continué son programme de rachat d’action dans le cours normal des activités (rachat de 847 721 actions en 2019 comparativement à 446 367 actions en 2018) ;
  • A fin 2019, la Société a augmenté son dividende trimestriel à ses actionnaires à 0,015 CA$ par action (premier dividende accru payé en janvier 2020).

(1) '’Marge brute monétaire par once d’or équivalente’’ est calculée en soustrayant le coût des ventes monétaire moyen du prix de vente moyen et est une mesure de rendement non conforme aux IFRS. Il est en conséquence possible que cette mesure ne soit pas comparable avec une mesure similaire d'une autre société. 

(2) BAIIA '’Bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement’’ est une mesure du rendement non conforme aux IFRS. Il est cependant possible que cette mesure ne soit pas comparable avec une mesure similaire d'une autre société. La Société utilise cette mesure comme indicateur de trésorerie généré par ces opérations et permet aux investisseurs de comparer la rentabilité de la Société avec d'autres en éliminant l'effet de différentes bases d'actifs, l'effet dû aux structures d'impôt et l'effet des différentes structures de capital

(3) Les flux de trésorerie des activités opérationnelles par action est une mesure de rendement non conforme aux IFRS. Il est cependant possible que cette mesure ne soit pas comparable avec une mesure similaire d'une autre société. La Société utilise cette information, qui peut également être utile aux investisseurs comme élément comparatif vis-à-vis le prix de l’action sur le marché.

 

RESULTATS DES OPERATIONS

Extraits des états consolidés du résultat global

  Exercices clos le
31 décembre
 
(en 000 $)  2019   2018 
 

Ventes
  102 499     

104 650
 
Coût des ventes  (89 531)    (91 484)
Marge brute d’opération  12 968     13 166 
Frais généraux et d'administration  (4 497)  (4 718)
Autres projets  (155)  - 
Résultat opérationnel  8 316   8 448 
Résultat avant impôts  8 120   7 935 
Résultat net et global  5 187    4 821 
     
Résultat par action     
De base $0,13  $0,12 
Dilué $0,13  $0,12 

Les ventes totales de 2019 se sont élevées à 102,5 M$ comparées à 104,7 M$ en 2018 ce qui représente une légère diminution de 2,1%. En décembre 2019, une exportation d’or de 2 650 onces a été retenue par les autorités douanières péruviennes pour des procédures de contrôle. Suite à cela la Société a temporairement retardé ses exportations jusqu’en janvier 2020. Au total, les ventes de T4 et de 2019 ont été réduites d’environ 12,5 M$. Ces ventes, excluant l’exportation toujours sous contrôle ont été réalisées en janvier 2020.

La marge brute d'opération s’est élevée à 13,0 M$ en 2019 comparativement à 13,2 M$ en 2018 soit une légère diminution due à la réduction des ventes.

Les frais généraux et d’administration ont été limités à 4,5 M$ en 2019 soit une baisse de 4,7% comparativement à 2018.

Les autres projets représentent des dépenses encourues pour des projets potentiel d’expansion comme une usine de traitement de minerai au Sénégal (Réf. Communiqué de presse du 11 juin 2019)

Conciliation des mesures de rendement non conforme aux IFRS 

  Exercices clos le
31 décembre
(en 000 $) 2019 2018
     
Conciliation du résultat global au BAIIA(2)   
Résultat net et global 5 187 4 821
Impôts sur les résultats 2 933 3 113
Frais financiers 60 196
Amortissement 2 551 2 410
BAIIA(2) 10 731 10 540
     

                       

Résultats de T4-2019

Au cours de la période de trois mois close le 31 décembre 2019, la Société a enregistré un résultat net de 0,9 M$ (0,02 $ par action) comparativement à 1,3 M$ (0,03 $ par action) pour la période comparative de 2018.

FLUX DE TRESORERIE PROVENANT DES ACTIVITES OPERATIONNELLES, D’INVESTISSEMENT ET DE FINANCEMENT ET LIQUIDITES

Activités opérationnelles

En 2019, les flux générés par les activités opérationnelles avant les variations des éléments du fonds de roulement se sont élevés à 8,4 M$ similaires à ceux de 2018. Les flux générés par les activités opérationnelles se sont élevés à (-5,9 M) $ comparé à 12,7 M$ en 2018. Les variations des éléments du fonds de roulement se sont élevées à (-14,3 M$) comparé à 4,4 M$ en 2018 principalement expliquées par l’augmentation des stocks.

Les variations des éléments du fonds de roulement sont principalement attribuables à l'augmentation importante des stocks, y compris les produits finis, en raison de l'augmentation du volume d'achat de minerai et de l'arrêt temporaire des exportations d'or en décembre 2019.

Activités d’investissement

Au cours de l’exercice, la Société a investi 1,2 M$ (1,3 M$ en 2018) pour l’acquisition d’immobilisations corporelles pour l’usine de Chala et du matériel roulant. Les additions d’actifs au titre de la prospection et de l’évaluation se sont limitées à 0,2 M$ (1,0 M$ en 2018).

Activités de financement

En décembre 2019, la Société a conclu un accord de prêt bancaire avec une banque péruvienne d'un montant de 3,0 M$ pour répondre à ses besoins en fonds de roulement à la suite de la retenue de son expédition et alors que ses achats de minerai atteignaient un niveau record. Le prêt bancaire a été remboursé, tel que prévu, en février 2020.

Un total de 847 721 actions a été rachetées en 2019 (446 367 en 2018) pour un montant de 1,1 M$ (1,5 M CA$) (0,6 M$ ou 0,7 M CA$ en 2018).

En 2019, quatre dividendes trimestriels d’un montant de 0,01 CA$ par action ont été payés pour un total de 1,2 M$ (1,6 M CA$) (un dividende trimestriel d’un montant de 0,01 CA$ par action a été payé pour un total de 0,3 M$ ou 0,4 M CA$ en 2018).

En 2019, la Société a remboursé des obligations locatives pour 0,7 M$ contre 0,3 M$ en 2018.

Les paiements des obligations liées à la mise hors service d’immobilisations se sont élevés à 0,6 M$ en 2018 (montants non significatifs en 2019).

Liquidités

Au 31 décembre 2019, la Société avait un fonds de roulement de 19,7 M$ dont 6,7 M$ en encaisse comparativement à 19,7 M$ dont 13,9 M$ en encaisse au 31 décembre 2018.


ÉTAT DE LA SITUATION FINANCIÈRE

Au 31 décembre 2019, l'actif total s'élevait à 74,8 M$ (66,1 M$ au 31 décembre 2018).

L’impact principal provient des stocks :

 Exercices clos le
31 décembre,
(en M$)2019 2018
   
Minerais4,5 1,0
Or en cours de production13,5 4,8
Produits finis-Dorés d’or3,4 -
Fournitures0,3 0,4
 21,7 6,2
Moins: portion à long terme – autres actifs(3,4)-
Total18,3 6,2

L'augmentation des stocks de minerai reflète les efforts continus de la Société pour augmenter ses achats de minerai à un niveau record en fin de l'année, ce qui permettra à la production de continuer à fonctionner à un niveau élevé pendant la saison des pluies. L'usine de Veta Dorada a fonctionné à un niveau dépassant sa capacité nominale de 300 tpj entre septembre 2019 et la récente crise du COVID-19. L'augmentation de l'or en cours de production (y compris le charbon activé) s'explique par la production de décembre 2019 dont les exportations ont été différées jusqu'en janvier 2020 et par l'augmentation de 20% du coût par once en ligne avec l'augmentation des prix du marché de l'or. Les produits finis - dorés d'or sont liés à l'expédition de décembre, retenue par les autorités douanières péruviennes pour des procédures de contrôle. Il n’est pas possible de savoir, pour le moment, quand cette expédition sera libérée par les autorités et, par conséquent, cet élément a été classé dans les autres actifs non courants.

PERSPECTIVES 2020

Crise Covid-19

Après la fin de l'année, la situation du virus COVID-19 est devenue une crise internationale. Au Pérou, l'état d'urgence a été déclaré le 16 mars et ce pour une période initiale de 15 jours, toutes les entreprises publiques et privées ont été informées de l'arrêt de leurs activités. Cette période vient d'être prolongée jusqu'au 13 avril. Par conséquent, la filiale péruvienne de la Société a temporairement cessé ses activités jusqu'à ce que des instructions officielles de reprise soient données. 

La durée et les impacts de cette crise sont encore inconnus, elle pourrait donc avoir un impact prospectif matériel sur les activités, les flux de trésorerie et les liquidités de la Société. A la suite de ces événements, la Société a pris et continuera de prendre des mesures pour minimiser l'impact. Cependant, il est impossible de déterminer, pour l'instant, les implications financières de ces événements.

A la date de ce communiqué de presse, la Société a une situation financière solide, sans dette, avec environ 15 M$ en encaisse et devrait être bien positionnée pour la reprise du marché.

En cette période historique et difficile pour tous, partout dans le monde, la priorité de la direction de la Société est la protection de tous nos employés de Dynacor, fournisseurs et de leurs familles et communautés. Nous y parviendrons.

PROFIL DE DYNACOR

Dynacor est une société de production d'or payant des dividendes et ayant son siège social à Montréal, Canada. La société est engagée dans la production par le traitement du minerai acheté auprès de ASM (exploitation artisanale et à petite échelle). À l'heure actuelle, Dynacor produit et explore au Pérou, où son équipe dirigeante possède des décennies d'expérience et d'expertise. En 2019, Dynacor a produit 80 677 onces d'or, en ligne avec 2018 (81 314 onces).

Dynacor produit de l'or responsable aussi bien d’un point de vue social qu’environnemental grâce à son programme aurifère «PX impact». Un nombre croissant d'entreprises dans le domaine de la joaillerie, du luxe, de l’horlogerie et des secteurs de l'investissement paient une petite prime additionnelle à notre client et partenaire stratégique pour cet or PX impact. La prime est ensuite directement investie dans des projets de développement liés à la santé et à l'éducation au profit des communautés de mineurs artisanaux.

Dynacor est inscrite à la bourse de Toronto (DNG) et à l’OTC aux États-Unis, avec le symbole (DNGDF).

MISE EN GARDE CONCERNANT LES PREVISIONS EMISES

Certaines des informations données ci-dessus sont des prévisions qui impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d’autres facteurs pouvant faire en sorte que les résultats actuels, la performance ou les réalisations de Dynacor ou les résultats de l’industrie soient substantiellement différents des résultats, performances ou réalisations futurs exprimés ou implicitement manifestés dans ces prévisions. Les informations données reflètent les attentes présentes de la direction concernant les événements et les performances futurs au moment de mettre sous presse le présent communiqué.

Dynacor (TSX: DNG / OTC: DNGDF)
Site web : http://www.dynacor.com
Twitter : http://twitter.com/DynacorGold

Actions en circulation : 38 787 256

PDF disponible: http://ml.globenewswire.com/Resource/Download/9c7a8c23-b68d-4864-bb7a-24e2ed5f4d7e

CONTACT: Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec :

Jean Martineau
Président et chef de la direction
Mines d’or Dynacor inc.
625 boul. René-Lévesque O., bureau 1105
Montréal, Québec H3B 1R2
Tél.: (514) 393-9000

Dale Nejmeldeen
Directeur, Relations avec les investisseurs
Mines d’or Dynacor inc.
Tél. : (514) 393-9000 (extension : 230) 
Courriel : investors@dynacor.com