Les Fermes Cavendish ouvrent un nouveau centre de recherche à New Annan, ÎPÉ, d’une valeur de 12,5 M $

NEW ANNAN, Île-du-Prince-Édouard, 17 sept. 2020 (GLOBE NEWSWIRE) -- Le nouveau centre de recherche des Fermes Cavendish à New Annan, sur l’Île-du-Prince-Édouard, a officiellement ouvert ses portes aujourd’hui lors d’une cérémonie d’inauguration qui s’est déroulée en présence de l’Honorable Dennis King, le premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard, et de représentants de l’entreprise.

L’établissement de 12,5 millions de dollars, entièrement financé par les Fermes Cavendish, est un investissement dans la pérennité de l’industrie de la pomme de terre sur l’ÎPÉ, qui est d’une importance capitale dans la province. 

« C’est là un autre effort pour appuyer les producteurs de pommes de terre et le secteur de la culture de la pomme de terre de la province », a déclaré Robert K. Irving, le président des Fermes Cavendish. « Notre objectif est de contribuer à relever les défis particuliers que les producteurs doivent affronter ici, sur l'Île-du-Prince-Édouard. »

Ce nouvel établissement de recherche sera doté de six serres ultramodernes. Il permettra aux Fermes Cavendish de réaliser d'importants travaux de recherche l’année durant. On y évaluera diverses variétés et lignées de pommes de terre présentant des qualités prometteuses, comme un meilleur rendement, certaines caractéristiques en termes de taille et une empreinte environnementale réduite, en fonction des conditions pédologiques, climatiques et saisonnières propres à l'ÎPÉ.

« Les agriculteurs et les producteurs de l'île ont toujours été à la fine pointe de l’innovation et de la recherche, en développant de nouvelles pratiques pour continuer de cultiver les produits de qualité qui font la réputation de l'Île-du-Prince-Édouard. Je félicite les Fermes Cavendish non seulement d’avoir travaillé avec les agriculteurs de l'île à l’atteinte d’un objectif commun, mais aussi pour avoir mené à bien un projet qui crée des emplois dans le secteur agricole et contribue à l’économie de l’île », a déclaré le premier ministre de l'ÎPÉ, Dennis King.

Comme on l’a constaté depuis plusieurs étés, la saison de croissance change : il fait plus chaud et il pleut moins aux moments critiques. C’est un véritable problème pour les producteurs de l’ÎPÉ; les cultures de pommes de terre sont en péril. Le centre de recherche des Fermes Cavendish étudiera diverses variétés de pomme de terre. Le programme de sélection végétale permettra de croiser différentes variétés, de façon à créer un cultivar qui convient aux conditions difficiles auxquelles l’ÎPÉ fait actuellement face.

« L’investissement des Fermes Cavendish dans cet important projet de recherche profitera à tous les producteurs de pommes de terre et à l’ensemble du secteur. Il devrait contribuer à assurer la viabilité de nos cultures de pommes de terre », a déclaré Greg Donald, le directeur général du Prince Edward Island Potato Board.

Le centre de recherche des Fermes Cavendish compte quatre emplois à temps plein et créera jusqu’à douze emplois saisonniers.

À propos des Fermes Cavendish
Les gens des Fermes Cavendish fournissent des produits de la pomme de terre et des hors‑d’œuvre surgelés de qualité à l’industrie alimentaire nord-américaine et internationale, en répondant aux besoins de clients des secteurs de la vente au détail et de la restauration. Ils exploitent quatre usines de transformation de la pomme de terre : deux à l'Île-du-Prince-Édouard, une à Lethbridge, en Alberta, et une à Jamestown, dans le Dakota du Nord. Ils exploitent de plus une cinquième usine spécialisée dans les hors-d’œuvre à Wheatley, en Ontario. Les Fermes Cavendish font partie du groupe d’entreprises J.D. Irving.

Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec :

Mary Keith
VP, Communications
J.D. Irving, Limited (et Fermes Cavendish)
506-650-8209
keith.mary@jdirving.com

Une photo accompagnant ce communiqué est disponible à : https://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/b5534012-4ade-4644-8a01-d555193d7d43