NEOLIFE : RESULTAT SEMESTRIEL 2020

NEOLIFE ANNONCE SON RESULTAT SEMESTRIEL 2020

  • Résilience des indicateurs de rentabilité malgré une période mouvementée
  • Solidité du bilan adapté aux besoins de développement du Groupe

Le Conseil de Surveillance de NEOLIFE® (Euronext Growth : FR0011636083 – ALNLF), réuni le 30 septembre 2020 sous la présidence de Patrick Marché, a approuvé les comptes consolidés du 1er semestre 2020 arrêtés par le Directoire qui s’est tenu le même jour.

Compte de résultat - Données consolidées30-juin-202030-juin-2019Var.
(Référentiel français - en K€)Non AuditésNon Audités
    
Ventes d'éco-matériaux1 1921 255-5%
Ventes d'éléments de construction2 3462 908-19%
Autres ventes70110-36%
Chiffre d'affaires consolidé3 6084 273-16%
Achats consommés(2 562)(3 167)-19%
Marge brute1 0461 106-5%
% des ventes29,0%25,9%12%
Autres produits d'exploitation3232969%
Autres charges d'exploitation(1 142)(1 396)-18%
Dont Charges externes(485)(609)-20%
Dont Charges de personnel(636)(768)-17%
EBITDA17726581%
Dotations aux Amts, dépr. et provisions(426)(330)29%
Résultat d'exploitation(199)(323)-38%
Résultat financier(4)(28)-86%
Résultat courant des sociétés intégrées(203)(351)-42%
Résultat exceptionnel(10)(56)-82%
Impôts sur les résultats(59)(61)-3%
Résultat net (part du Groupe)(272)(468)-42%

      ·Situation contrastée sur l’activité au cours du 1er semestre 2020

Le chiffre d’affaires consolidé au titre du 1er semestre 2020 s’est élevé à 3,61 M€, en diminution de 15,6% par rapport au 1er semestre 2019.

Après un excellent début d’année 2020, tant au niveau des facturations que des commandes enregistrées pour le 1er semestre, le Groupe a fait face à d’importantes perturbations liées à la fermeture de la quasi-totalité des chantiers du BTP à compter de mi-mars 2020, tant en France que dans les autres pays européens. La réouverture progressive des chantiers a permis de reprendre progressivement les livraisons jusqu’à la fin du mois de mai 2020. La Société estime qu’une activité normale a pu reprendre à compter du 1er juin 2020.

      ·Résilience des indicateurs de rentabilité au cours du 1er semestre 2020

Analyse du Chiffre d'Affaires et de la marge brute*Juin-20Juin-19
En K€CAMBTx MBCAMBTx MB
Eco-matériaux1 19220817,4%1 25517513,9%
Eléments de construction2 34676832,7%2 90882128,2%
Autres7070100%110110100%
Total Fina Elf3 6081 04629,0%4 2731 10625,9%
* La marge brute inclue les coûts de sous-traitance dont la plateforme logistique

La marge brute du Groupe poursuit sa progression pour atteindre 29,0% du chiffre d’affaires au 1er semestre 2020 en augmentation de 3,1 points par rapport au 1er semestre 2019 consécutive à l’amélioration du processus des ventes et au mix produit.

Les autres produits d’exploitation s’élèvent à 323 K€ en augmentation de 9% et sont principalement composés des dépenses de R&D activées pour 134 K€ (vs 168 K€ au 1er semestre 2019) et de produits du Crédit Impôt Recherche pour 74 K€ (vs 85 K€ au 1er semestre 2019).

Les autres charges d’exploitation du 1er semestre 2020 s’élèvent à (1 142) K€ en diminution de 18% par rapport au 1er semestre 2019 et suivent l’évolution à la baisse de l’activité.
Aussi, grâce à la rationalisation des coûts du personnel et de la prise en compte des indemnités perçues par la mise en place du mécanisme d’activité partielle, les charges de personnel restent stables par rapport au chiffre d’affaires (elles représentent 17,6% du CA au 1er semestre 2020 contre 17,8% au 30 juin 2019).
L’effort porté sur les autres coûts et la moindre activité a permis aux charges externes de s’élever à (485) K€ en diminution de 20,4% par rapport au 1er semestre 2019.

La marge d’EBITDA ressort ainsi en forte augmentation à +177 K€ et représente 4,91% du chiffre d’affaires au 1er trimestre 2020 (vs 0,61% au 1er semestre 2019).

      ·Un bilan solide

Les capitaux propres part du groupe (2.382 K€) représentent 36,5% du total de bilan au 30 juin 2020 contre 43,0% au 31 décembre 2019.
L’endettement financier net s’élève quant à lui à 395 K€ (disponibilités positives retranchées des dettes financières). Le ratio d’endettement s’élève à 16,6% (rapport entre l’endettement financier net et les capitaux propres part du groupe) au 30 juin 2020 contre 23,4% au 31 décembre 2019.

      ·Une trésorerie suffisante pour les besoins liés au développement du Groupe

La marge brute d’autofinancement est positive sur le 1er semestre 2020 et s’élève à 132 K€ contre (78) K€ au 1er semestre 2019. Cette amélioration est corrélée avec l’amélioration de l’EBITDA (+151 K€).

Les flux nets de trésorerie généré par l’exploitation sont négatifs à hauteur de (94) K€ impactés négativement par la variation de BFR à hauteur de (226) K€.
Le BFR sur les 6 premiers mois de l’exercice 2020 est impacté par la hausse souhaitée des stocks au 30 juin 2020 (+155 K€) afin de pouvoir répondre aux besoins des clients pendant la période post-confinement et par l’arrêt du contrat d’affacturage sur 2020 (au 31 décembre 2019, le montant des créances cédées au factor s’élevait à 389 K€).

Les flux nets de trésorerie généré par l’investissement ressortent négatifs à hauteur de (206) K€ et comprennent principalement les investissements liés à l’effort de R&D du Groupe.

Les flux de trésorerie généré par les opérations de financement comprennent principalement la mise en place de nouveaux emprunts pour 1 300 K€ (dont 1 M€ de PGE Polska) et les augmentations de capital net de frais pour 182 K€.

Aussi, la variation de trésorerie est positive de 1 137 K€ et la trésorerie brute au 30 juin 2020 s’élève à 2 046 K€.

      ·Perspectives à court terme

Fort d’une trésorerie au 30 juin 2020 supérieure à 2,0 M€, d’une chaîne de production locale et flexible et engagée pour un monde plus durable, Neolife prend des parts de marchés et voit son chiffre d’affaires augmenter très fortement sur les mois de juillet et août 2020 de près de 50% par rapport à la même période sur 2019.
Le 2ème semestre 2020 pourrait être meilleur que la 1ère partie de l’année, tant en activité qu’en rentabilité.

En savoir plus:

NEOLIFE®, créateur d’éco-matériaux pour espaces durables, est une société française fondée en 2012. Elle conçoit des solutions constructives à caractère environnemental - bardages, persiennes et terrasses - destinées aux professionnels de la construction soucieux de bâtir des logements, des bâtiments tertiaires et des aménagements paysagers éco-responsables. NEOLIFE® participe ainsi à une nouvelle philosophie de la construction, centrée sur trois valeurs essentielles : le développement durable, l’innovation et l’humain.

Premier éco-matériau créé par NEOLIFE®, VESTA® (Vegetal Ecological Stable Timber Advantage) allie la naturalité du bois à la résistance du minéral. Il contient un taux exceptionnel de fibres de bois renforcées – jusqu’à 92% - issues de déchets de scieries revalorisés et sains. Ces déchets de bois sont issus de forêts européennes gérées durablement et amènent une faible empreinte carbone. Tous ses composants sont vierges et garantissent aux solutions NEOLIFE® une grande valeur ajoutée environnementale.

L’éco-matériau VESTA® possède des renforts techniques au cœur de sa matière qui lui confèrent un caractère particulièrement résistant aux outrages esthétiques de l’humidité, des insectes et des UVs. Ses caractéristiques mécaniques alliant légèreté, souplesse et solidité permettent à NEOLIFE® de concevoir des solutions dont les performances répondent aux normes élevées de résistance au feu, aux chocs, au vent ou aux séismes.

Pour plus d’informations : www.neolife.fr

CONTACT
                                                                                                             NEOLIFE®

Sébastien MARIN-LAFLECHE – Président du Directoire

04 78 25 63 08 - investors@neolife-solutions.com

Pièce jointe