Le Musée canadien de la nature lance la Fondation Nature : financer les recherches et les découvertes en sciences naturelles visant un avenir durable

OTTAWA, 07 oct. 2020 (GLOBE NEWSWIRE) -- Le Musée canadien de la nature, qui est le musée national du Canada de sciences et d’histoire naturelles, s’engage aujourd’hui dans une ambitieuse entreprise avec le lancement de la Fondation Nature. Cette entité indépendante à but non lucratif renforcera les effets des collections scientifiques exceptionnelles du Musée, ses activités de recherche, ses efforts de sensibilisation grâce à des investissements philanthropiques.

Fort d’un appui initial total de près de 4 millions de dollars en dons, la Fondation Nature permettra au Musée de poursuivre son travail essentiel : celui d’échanger les connaissances avec un réseau de collaborateurs et de partenaires du monde entier, connaissances qui guident les décisions fondées sur les données scientifiques concernant les changements environnementaux, particulièrement dans l’Arctique, ainsi que la diversité et la conservation des espèces.

La Fondation soutiendra la formation des scientifiques en début de carrière et favorisera, dans la population canadienne, une meilleure connaissance et appréciation à l’égard de la nature, à un moment où la planète fait face à des menaces de plus en plus sérieuses, comme en faisait état récemment la Convention sur la diversité biologique des Nations Unies.

« En donnant à la Fondation Nature, vous participez à une communauté généreuse et orientée vers des résultats qui vise à l’avancement des sciences fondées sur des faits en procurant les fonds indispensables aux activités éducatives, à la conservation des collections et aux projets de recherche du Musée », déclare Rob Crosbie, président du conseil de la Fondation. Nous devons créer un monde où les gens comprennent la nature et savent l’apprécier. »

Trois dons d’envergure sont annoncés dans le cadre de ce lancement. Ils touchent la découverte de minéraux et la recherche sur le sujet; la formation de jeunes scientifiques, d’étudiants et de spécialistes des collections; le renforcement de la capacité du Musée en matière d’exploration arctique :

  • La Fondation finance la récente acquisition du Musée : la plus riche collection au monde de minéraux du mont Saint-Hilaire (Québec). Plus de 1000 spécimens de cette collection ont été déclarés « d’intérêt national » par la Commission canadienne d’examen des exportations de biens culturels. Cette collection a été constituée au fil des décennies par Gilles Haineault de Beloeil (Québec). Ce collectionneur de minéraux passionné a grandement facilité l’acquisition de sa collection par le Musée en faisant don de 1,05 million de dollars en nature sur les 4,5 millions que vaut l’entière collection. Riche en éléments rares extrêmement précieux, le mont Saint-Hilaire est l’un des environnements minéralogiques les plus célèbres du monde. La collection apportera une nouvelle lumière sur la structure de la Terre, révèlera de nouvelles espèces minérales et contribuera à inspirer et à former de nouvelles recrues en sciences de la Terre. On l’utilisera aussi pour mieux comprendre les ressources naturelles en éléments rares et pour améliorer la littératie en minéralogie.
    • « Je savais que le meilleur moyen de protéger ma collection pour les générations futures était de la donner au Musée canadien de la nature, un établissement national de confiance qui l’utilisera pour des activités de recherche et d’éducation intéressantes. J’ai hâte de voir quelles espèces minérales et peut-être même quels nouveaux usages minéraux le Musée découvrira grâce à cette collection. » Gilles Haineault
  • Le Fonds de découvertes en sciences minéralogiques Hatch représente un investissement de 1 million de dollars en formation scientifique et travail de terrain pour la prochaine génération de scientifiques travaillant à partir des collections des sciences de la Terre au Musée.
    • « Hatch et le Musée canadien de la nature partagent un même intérêt : susciter des changements positifs visant un avenir radieux pour notre monde naturel. Nous sommes fiers d’appuyer des formations pratique et des travaux de terrain destinés à des scientifiques émergents qui se passionnent pour la découverte des minéraux. » – John Bianchini, président-directeur général de Hatch
  • Brookfield a accordé 500 000 $ répartis en deux fonds : l’un favorise le mentorat d’étudiants non diplômés en recherche axée sur les collections; l’autre, l’avancement des recherches sur le terrain du Musée dans l’Arctique, lesquelles sont essentielles pour étudier la biodiversité dans cette région de la planète où les changements climatiques ont des effets spectaculaires.

Ces dons viennent s’ajouter au don considérable de la famille Ross Beaty, qui a donné 4 millions au Musée en 2017 pour la recherche sur biodiversité et la découverte des espèces. Parmi les particuliers, les entreprises, les organisations et les partenaires qui contribuent à Fondation Nature figurent Osisko Mining Inc., l’Institut Lassonde de l’Université de Toronto, la fondation Kenneth M. Molson, Robert D. Cudney/Northfield Capital Corp., le Globe and Mail et Deloitte. La fondation a également bénéficié d’une somme de presque 500 000 $ des membres du tout nouveau conseil d’administration de la Fondation, composé de chefs d’entreprise et de visionnaires distingués de tous les coins du Canada, très attachés à la mission du Musée.

« Nous sommes très reconnaissants aux contributeurs et aux partenaires de la Fondation Nature. Par le passé, une infime fraction des dons philanthropiques ciblaient la nature et la situation doit changer. La nature est au cœur de notre avenir : le lien entre la santé humaine et la salubrité de la planète se confirme de plus en plus, déclare Meg Beckel, la présidente-directrice générale du Musée canadien de la nature. Nous devons tous soutenir la nature maintenant et la Fondation Nature promet des investissements qui susciteront des changements décisifs et viendront soutenir la riche tradition du Musée en matière de découverte, de recherche et d’éducation. Ces investissements nous aideront à mettre en œuvre notre vision partagée d’un avenir durable pour notre monde naturel. »

La Fondation Nature est à la recherche de dons philanthropiques de particuliers, d’entreprises, de fondations et d’organisations qui se préoccupent de la nature et qui souhaitent avoir un effet global en favorisant des solutions pour un avenir durable. Dans le droit fil de celles du Musée, les priorités stratégiques de la Fondation visent les projets suivants : la recherche, les travaux sur le terrain, la vulgarisation, l’équipement scientifique, la littératie en ressources naturelles, la numérisation des collections, le Centre Beaty pour la découverte des espèces, le Centre de connaissances et d’exploration de l’Arctique, le Programme de formation scientifique et le fonds Northern Voices.

Pour de plus amples renseignements sur la Fondation Nature, visitez fr.foundation.nature.ca.

Le conseil d’administration de la Fondation comprend : Rob Crosbie, C.M., (président), St. John’s (Terre-Neuve);  Warren Bell, Oakville (Ontario); Don Bubar, Toronto (Ontario); Margo Crawford, Ottawa (Ontario); Matt Creager, Halifax (Nouvelle-Écosse); Mark Dockstator, Toronto (Ontario); Sean Finn, Montréal (Québec); Glenn Ives, Vancouver (Colombie-Britannique); Alexandria Marcotte, Toronto (Ontario); Robyn Seetal, Calgary (Alberta); hon. Monte Solberg, c.p., Calgary (Alberta); Joy Romero, Calgary (Alberta); Shilpa Tiwari, Toronto (Ontario); Michelle Valberg, Ottawa (Ontario).

Renseignements pour les médias :
Dan Smythe
Chef, Relations avec les médias
Musée canadien de la nature
613.698.9253 (cell)
dsmythe@nature.ca

John Swettenham
Directeur du marketing
Musée canadien de la nature
613-868-8277
jswettenham@nature.ca