Stella-Jones publie des résultats financiers records au troisième trimestre 2020

  • Hausse du résultat net qui atteint 79 M$, soit 1,17 $ par action
  • BAIIA en hausse de 38 % à un nouveau sommet de 132 M $, représentant une marge de 17,8 %
  • Révision à la hausse des prévisions de BAIIA pour l’exercice 2020 pour rendre compte de la solide performance trimestrielle
  • Publication du rapport environnemental, social et de gouvernance de la Société pour l’exercice 2019

MONTRÉAL, 05 nov. 2020 (GLOBE NEWSWIRE) -- Stella-Jones Inc. (TSX : SJ) (« Stella-Jones » ou la « Société ») a annoncé aujourd’hui les résultats financiers de son troisième trimestre clos le 30 septembre 2020.

« Je suis extrêmement fier de l’excellent travail et de l’engagement indéfectible de nos employés en cette période très éprouvante qui évolue rapidement. Grâce à leur contribution et à la résilience de nos activités, nous avons enregistré une autre performance record au cours de ce trimestre marqué par une croissance des ventes, de la rentabilité et des flux de trésorerie générés par nos activités d’exploitation. Profitant d’une forte demande soutenue dans la plupart de nos catégories de produits et de la montée exceptionnelle des prix du bois d’œuvre sur le marché, nos ventes ont enregistré une croissance de 18 % et notre BAIIA a augmenté de 38 % pour atteindre un record trimestriel de 132 millions de dollars. Cette hausse considérable de la rentabilité a fait en sorte que nos activités d’exploitation ont généré des liquidités de 148 millions de dollars qui ont servi à investir dans notre réseau, à réduire notre endettement et à remettre de l’argent à nos actionnaires sous forme de versements de dividendes et de rachats d’actions. À la clôture du trimestre, notre situation financière était très solide affichant un ratio de la dette nette sur le BAIIA de 1,4 x et des liquidités disponibles de plus 300 millions de dollars, » a déclaré Éric Vachon, président et chef de la direction de Stella-Jones.

« Après avoir enregistré des résultats plus robustes que prévu au cours de ce trimestre, nous avons revu à la hausse nos prévisions de BAIIA annuel pour l’exercice 2020. Notre grande souplesse financière et notre rentabilité durable nous positionnent avantageusement afin de continuer à générer de la croissance pour nos actionnaires, » a conclu M. Vachon.

Faits saillants financiers
(en millions de dollars canadiens, sauf les données par action et les marges)
T3-20 T3-19 Neuf premiers
mois de 2020
 Neuf premiers
mois de 2019
 
Ventes (1)742 631 2 018 1 744 
Bénéfice brut (2)147 110 361 288 
BAIIA (2)132 96 315 254 
Marge du BAIIA (%) (2)17,8 %15,2 %15,6 %14,6 %
Résultat d’exploitation (2)113 78 259 201 
Résultat net de la période79 54 176 135 
Par action – de base et diluée ($)1,17 0,78 2,60 1,96 
Nombre moyen pondéré d’actions en circulation (de base, en milliers)67 437 68 901 67 462 69 057 


(1) Les chiffres des périodes antérieures ont été ajustés afin que leur présentation soit conforme à celle de la période courante.
(2) Il s’agit d’une mesure financière non conforme aux IFRS qui n’a pas de sens normalisé prescrit par les IFRS. Il est donc peu probable que l’on puisse la comparer avec des mesures du même type présentées par d’autres émetteurs.

RÉSULTATS DU TROISIÈME TRIMESTRE
Les ventes réalisées au troisième trimestre de 2020 ont atteint 742 millions de dollars, en hausse de 111 millions de dollars, soit 18 %, par rapport aux ventes de 631 millions de dollars effectuées lors de la période correspondante du précédent exercice. Si on exclut l’incidence positive de la conversion des devises de 5 millions de dollars, les ventes de bois traité sous pression ont augmenté de 85 millions de dollars, soit 14 %, en raison principalement d’une hausse des prix de vente et d’un accroissement de la demande dans les catégories du bois d’œuvre à usage résidentiel et des poteaux destinés aux sociétés de services publics. Les ventes de billots et de bois d’œuvre ont progressé de 21 millions de dollars, stimulées par la montée significative des prix du bois d’œuvre sur le marché.

Produits en bois traité sous pression :

  • Poteaux destinés aux sociétés de services publics (34 % des ventes au T3-20) : Les ventes de poteaux destinés aux sociétés de services publics ont augmenté pour atteindre 250 millions de dollars, en hausse de 16 % par rapport aux ventes de 216 millions de dollars réalisées lors de la période correspondante l’an dernier. Si on exclut l’effet de conversion des devises, les ventes de poteaux destinés aux sociétés de services publics ont enregistré une hausse de 32 millions de dollars, en raison d’une augmentation des volumes générés par des projets, ainsi que d’une hausse des prix de vente. L’amélioration des prix de vente découle de révisions à la hausse des prix en réponse à l’augmentation des coûts des matières premières et d’une composition des ventes plus avantageuse, y compris l’incidence des volumes de vente plus importants de poteaux munis d’une enveloppe résistante au feu.

  • Traverses de chemin de fer (2% des ventes au T3-20) : Les ventes de traverses de chemin de fer se sont élevées à 189 millions de dollars, en baisse de 2 % par rapport aux ventes de 193 millions de dollars réalisées lors de la même période l’an dernier. Si on exclut l’effet de conversion des devises, les ventes de traverses de chemin de fer ont reculé de 6 millions de dollars, en raison principalement d’une baisse des volumes des exploitants de chemin de fer de catégorie 1, étant donné l’accélération observée au deuxième trimestre des programmes d’entretien de certains exploitants de chemin de fer de catégorie 1. La baisse des volumes des exploitants de chemin de fer de catégorie 1 a été en partie contrebalancée par une forte demande soutenue des clients autres que les exploitants de chemin de fer de catégorie 1, grâce au maintien d’un bon niveau de stocks de traverses non traitées. Dans l’ensemble, les prix de vente sont demeurés relativement inchangés par rapport à la même période l’an dernier.

  • Bois d’œuvre à usage résidentiel (3% des ventes au T3-20) : Les ventes dans la catégorie du bois d’œuvre à usage résidentiel ont augmenté pour atteindre 220 millions de dollars, en hausse de 39 % par rapport aux ventes de 158 millions de dollars réalisées lors de la même période un an plus tôt. Cette progression substantielle des ventes est attribuable à la montée exceptionnelle des prix du bois d’œuvre sur le marché et à un accroissement des volumes, qui ont continué à bénéficier des retombées favorables de la forte demande dans le marché de la rénovation domiciliaire durant la pandémie de la COVID-19.   

  • Produits industriels (% des ventes au T3-20) : Les ventes de produits industriels se sont chiffrées à 34 millions de dollars, en baisse de 6 % par rapport aux ventes de 36 millions de dollars réalisées au troisième trimestre du précédent exercice, en raison principalement du calendrier des expéditions de produits destinés à des projets de ponts ferroviaires.

Billots et bois d’œuvre

  • Billots et bois d’œuvre (% des ventes au T3-20) : Les ventes dans la catégorie des billots et du bois d’œuvre se sont établies à 49 millions de dollars, en hausse de 75 % par rapport aux ventes de 28 millions de dollars réalisées lors de la période correspondante de l’exercice précédent, en raison principalement de la forte montée des prix du bois d’œuvre sur le marché durant le trimestre.

Grâce à une forte croissance des ventes de bois d’œuvre à usage résidentiel et de poteaux destinés aux sociétés de services publics, le bénéfice brut et le résultat d’exploitation ont augmenté respectivement de 34 % et 45 % par rapport au troisième trimestre du précédent exercice pour atteindre 147 millions de dollars et 113 millions de dollars. De même, le BAIIA a enregistré une progression de 38 % pour atteindre un sommet record de 132 millions de dollars, ce qui représente une marge de 17,8 %, en hausse par rapport à 96 millions de dollars, ou une marge de 15,2 % lors du précédent exercice. Cette augmentation est principalement attribuable à la forte montée des prix du bois d’œuvre sur le marché durant le trimestre, à un accroissement de la demande de bois d’œuvre à usage résidentiel, de même qu’à l’amélioration des prix de vente, de la composition des ventes et des volumes de poteaux destinés aux sociétés de services publics.

Le résultat net s’est établi à 79 millions de dollars, soit 1,17 $ par action diluée, comparativement au résultat net de 54 millions de dollars, ou 0,78 $ par action, obtenu un an plus tôt.

RÉSULTATS DES NEUF PREMIERS MOIS
Les ventes se sont élevées à 2 018 millions de dollars, contre 1 744 millions de dollars lors de la même période l’an dernier. Si on exclut l’incidence positive de la conversion des devises de 23 millions de dollars, les ventes de bois traité sous pression ont progressé de 231 millions de dollars, soit 14 %, et les ventes de billots et de bois d’œuvre ont augmenté de 20 millions de dollars, soit 25 %. La croissance des ventes de bois traité sous pression d’un exercice sur l’autre a été alimentée par une forte demande et une amélioration des prix de vente dans les trois principales catégories de produits de la Société, en particulier dans celle du bois d’œuvre à usage résidentiel tandis que l’augmentation des ventes de billots et de bois d’œuvre a été en grande partie due à la vigueur du marché du bois d’œuvre au troisième trimestre.

L’accroissement des ventes a engendré une hausse du bénéfice brut qui a augmenté de 25 %, par rapport à la même période l’an dernier, pour atteindre 361 millions de dollars. Le résultat d’exploitation a atteint 259 millions de dollars, soit 12,8 % des ventes, comparativement à 201 millions de dollars, ou 11,5 % des ventes, un an auparavant. Le BAIIA a augmenté pour s’établir à 315 millions de dollars, en hausse de 24 %, comparativement à 254 millions de dollars lors de la même période l’an dernier, ce qui représente une marge du BAIIA de 15,6 %. Le résultat net s’est élevé à 176 millions de dollars, soit 2,60 $ par action diluée, comparativement à un résultat net de 135 millions de dollars, ou 1,96 $ par action diluée, lors du précédent exercice.

LIQUIDITÉS ET RESSOURCES EN CAPITAL ROBUSTES
Les liquidités générées par les activités d’exploitation de la Société se sont élevées à 148 millions de dollars au troisième trimestre de 2020. La Société a utilisé ses liquidités pour réduire sa dette, racheter des actions, verser des dividendes et investir dans ses immobilisations corporelles, ainsi que dans l’implantation d’un nouveau progiciel de gestion intégrée. Au 30 septembre 2020, la dette à long terme de la Société s’élevait à 520 millions de dollars et le ratio de la dette nette sur le BAIIA des douze derniers mois avait diminué pour s’établir à 1,4 x.

OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT DANS LE COURS NORMAL DES ACTIVITÉS
Le 4 août 2020, la Bourse de Toronto a accepté l’avis d’intention de Stella-Jones de procéder à une offre publique de rachat dans le cours normal des activités (l’« avis »). Aux termes de l’avis, Stella-Jones peut, au cours de la période de douze mois commençant le 10 août 2020 et se terminant le 9 août 2021, acheter aux fins d’annulation jusqu’à 2 500 000 actions ordinaires.

Au cours du trimestre clos le 30 septembre 2020, la Société a racheté aux fins d’annulation 334 653 actions ordinaires pour une contrepartie totale de 15 millions de dollars.

DIVIDENDE TRIMESTRIEL
Le 4 novembre 2020, le conseil d’administration a déclaré un dividende trimestriel de 0,15 $ par action, sur les actions ordinaires en circulation de la Société, payable le 17 décembre 2020 aux actionnaires inscrits aux registres de la Société à la clôture des affaires le 1er décembre 2020. Il s’agit d’un dividende admissible.

MISE À JOUR DES PERSPECTIVES
Les perspectives financières fournies dans le rapport de gestion de la Société pour le trimestre clos le 30 juin 2020 relativement au BAIIA annuel pour l’exercice ont été mises à jour pour rendre compte de la croissance plus forte que prévu des ventes au troisième trimestre dans les catégories du bois d’œuvre à usage résidentiel et des poteaux destinés aux sociétés de services publics. La Société prévoit que le BAIIA pour l’exercice 2020 se situera dans une fourchette de 365 à 375 millions de dollars, et que la marge du BAIIA sera supérieure à celle dégagée en 2019.

Bien que les repercussions de la pandémie de la COVID-19 sur la demande pour les produits de la Société demeurent incertaines, en se basant sur les attentes de la Société dans le contexte actuel et dans l’hypothèse où les devises demeurent stables, la direction de la Société anticipe des ventes soutenues en 2021. Les ventes de poteaux destinés aux sociétés de services publics devraient augmenter dans une fourchette de 5 à 9 %, par rapport à 2020, tandis que les ventes de traverses de chemin de fer et de produits industriels devraient se maintenir à des niveaux relativement comparables à ceux de 2020. La demande générée par les projets de construction neuve et de rénovation extérieure devrait être robuste en 2021, ce qui devrait continuer à avantager les ventes de la catégorie de bois d’œuvre à usage résidentiel de la Société.

PUBLICATION D’UN RAPPORT ENVIRONNEMENTAL, SOCIAL ET DE GOUVERNANCE ESG»)
Le 4 novembre, la Société a publié son rapport ESG 2019. Il peut être consulté sur le site Web de Stella-Jones au www.stella-jones.com/fr-CA/investor-relations/environmental-social-governance.

TÉLÉCONFÉRENCE
Stella-Jones tiendra une conférence téléphonique le 5 novembre 2020 à 10 h, heure avancée de l’Est, pour discuter de ces résultats. Les personnes intéressées peuvent se joindre à l’appel en composant le 1-647-788-4922 (pour les participants de Toronto ou d’outremer) ou le 1-877-223-4471 (pour tous les autres participants d’Amérique du Nord). Si vous êtes dans l’impossibilité d’y participer, vous pourrez avoir accès à un enregistrement de la conférence téléphonique en téléphonant au 1-800-585-8367 et en entrant le code 9923219 sur votre clavier téléphonique. L’enregistrement sera accessible à compter de 13 h, heure avancée de l’Est, le jeudi 5 novembre 2020, jusqu’à 23 h 59, heure avancée de l’Est, le jeudi 12 novembre 2020.

MESURES FINANCIÈRES NON CONFORMES AUX IFRS
Le BAIIA (le résultat d’exploitation avant amortissement des immobilisations corporelles, des actifs au titre du droit d’utilisation et des immobilisations incorporelles), le bénéfice brut, le résultat d’exploitation et la marge du BAIIA sont des mesures financières qui n’ont pas de sens normalisé prescrit par les IFRS. Il est donc peu probable que l’on puisse les comparer avec des mesures du même type présentées par d’autres émetteurs. La direction considère toutefois que ces mesures non conformes aux IFRS constituent de l’information utile pour les investisseurs avertis relativement aux résultats d’exploitation, à la situation financière et aux flux de trésorerie de la Société puisqu’elles fournissent des mesures additionnelles de sa performance. Veuillez consulter la section traitant des mesures financières non conformes aux IFRS du rapport de gestion.

À PROPOS DE STELLA-JONES
Stella-Jones Inc. (TSX : SJ) est un chef de file dans la production et la commercialisation de produits en bois traité sous pression. La Société fournit des poteaux aux sociétés de services publics d’électricité et aux entreprises de télécommunications nord-américaines, ainsi que des traverses de chemin de fer et des poutres aux exploitants de chemins de fer à l’échelle du continent. Stella-Jones fabrique aussi du bois d’œuvre à usage résidentiel et des accessoires qu’elle distribue auprès des détaillants en vue d’applications extérieures, de même que des produits industriels pour des applications de construction et maritimes. Les actions ordinaires de la Société sont inscrites à la Bourse de Toronto.

MISE EN GARDE CONCERNANT LES DÉCLARATIONS PROSPECTIVES
À l’exception de l’information historique, ce communiqué de presse peut contenir de l’information et des déclarations de nature prospective en ce qui concerne la performance future de la Société. Ces déclarations se fondent sur des hypothèses et des incertitudes, ainsi que la meilleure évaluation possible de la direction en ce qui a trait aux événements futurs. Parmi les facteurs susceptibles de causer un écart dans les résultats figurent, entre autres, la conjoncture économique et la situation des marchés (y compris les répercussions de la pandémie du coronavirus), l’évolution de la demande pour les produits et services de la Société, les prix de vente des produits, la disponibilité et le coût des matières premières, les fluctuations des taux de change et la capacité de la Société à lever des capitaux. Par conséquent, le lecteur est avisé qu’un écart pourrait survenir entre les résultats réels et les résultats prévisionnels. La Société décline toute responsabilité de mettre à jour ou de réviser les déclarations de nature prospective afin de refléter de nouvelles informations, des événements futurs ou d’autres changements survenant après la date des présentes, à moins d’y être tenue en vertu des lois sur les valeurs mobilières applicables.

Avis aux lecteurs : Les états financiers condensés consolidés intermédiaires non audités du troisième trimestre clos le 30 septembre 2020, ainsi que le rapport de gestion, peuvent être consultés sur le site Web de Stella-Jones au www.stella-jones.com

Source :Stella-Jones Inc. 
   
Personnes-ressources :Silvana Travaglini, CPA, CA Pierre Boucher, CPA, CMA
 Première vice-présidente et chef des financesJennifer McCaughey, CFA
 Stella-JonesMaisonBrison Communications
 Tél. : (514) 940-8660Tél. : (514) 731-0000
 stravaglini@stella-jones.com
pierre@maisonbrison.com
  jennifer@maisonbrison.com