Bekaert aborde les changements structurels liés au nouvel environnement de marché

Intention de redéployer certaines activités avec un impact sur l’emploi en Belgique


 

L'impact de la pandémie de Covid-19 sur les économies et les tendances de demande aura des effets durables importants. Afin de répondre à l'évolution des attentes des clients et du marché ainsi que des méthodes de travail, Bekaert a déterminé un nombre d'actions pour permettre au Groupe de s'adapter au nouvel environnement. En abordant ces changements structurels, le Groupe souhaite également établir les bases de nouvelles compétences et de la création de valeur durable.

Bekaert veut améliorer l'efficacité de son modèle opérationnel et l'efficience des processus à travers l’entreprise.
Le Groupe développera des centres de connaissances plus forts et investira davantage dans des services partagés afin de consolider l'expertise et les activités dans les domaines d'activité renforçant l'empreinte mondiale. Cela peut inclure des décisions de délocalisation ou d'externalisation de ces activités. Bekaert évalue également en permanence la mise en place et l'utilisation de son empreinte pour favoriser la création de valeur.

Dans le cadre de l'approche et des mesures globales, Bekaert annonce aujourd'hui son intention de réorganiser les activités d'ingénierie globales, plusieurs départements fonctionnels répondant aux besoins globaux ou locaux du Groupe, ainsi que certaines fonctions de soutien et fonctions techniques dans les usines de production à Zwevegem.

La mise en œuvre du plan aurait un impact sur l'emploi en Belgique. La direction a informé aujourd'hui les comités d'entreprise belge et européen des mesures proposées et organisera des séances d'information pour atteindre tout le personnel des sites concernés. Le plan de restructuration affecterait 160 emplois en Belgique et sa mise en œuvre est prévue à partir de 2021. La direction regrette les conséquences personnelles de ce plan et évaluera soigneusement, avec les partenaires sociaux, les options permettant d'en atténuer l'impact social.

Bekaert Engineering (Ingelmunster): l'organisation d'ingénierie en Belgique doit devenir un centre de connaissances mondial pour le développement de solutions d'équipement innovantes. Les équipes de conception, de service et de gestion de projet se concentreront sur la mise en œuvre de technologies nouvelles et numériques et sur la gestion du cycle de vie des équipements (Equipment Lifecycle Management - ELM). Le plan prévoit l'arrêt des activités d'atelier en Belgique et le transfert des activités d'expertise avec un laboratoire de prototypes de Ingelmunster à Deerlijk. L'intention de restructurer les activités d'ingénierie belges affecterait 95 emplois
(63 ouvriers et 32 employés et cadres).

Domaines fonctionnels (Zwevegem): Bekaert développe des centres d'excellence plus solides au sein des
Group Services, accélérant l'adoption de capacités numériques dans les domaines de l'excellence des processus opérationnels, commerciaux et administratifs afin de créer de la valeur additionnelle pour l'entreprise et les clients. Cela entraînerait une réduction de 46 employés et cadres en Belgique.

Sites de production (Zwevegem): les usines de production à Zwevegem ont l'intention de réaligner et de regrouper certaines fonctions de soutien et fonctions techniques. La nouvelle organisation affecterait 19 employés et cadres dans les usines concernées.

L'organisation d'ingénierie et les sites de production belges ont actuellement 50 postes vacants pour remplacer la rotation organique de personnel et pour renforcer des capacités spécifiques. La direction prendra en considération les candidatures des collaborateurs occupant les postes affectés susmentionnés.

Pièce jointe