Les LNC lancent un processus de construction de trois nouvelles installations de plusieurs millions de dollars aux laboratoires de Chalk River

CHALK RIVER, Ontario, 07 févr. 2018 (GLOBE NEWSWIRE) -- Les Laboratoires Nucléaires Canadiens (LNC), principal organisme de sciences et technologies nucléaires au Canada, annoncent aujourd’hui le lancement du processus de construction de trois nouvelles installations sur son campus de Chalk River, ce qui représente plus de 100 millions de dollars de nouvelle infrastructure. L’Énergie Atomic du Canada Limitée, appuyés par un investissement du gouvernement du Canada de plus de 1,2 milliard de dollars, en sont aux premières étapes d’une transformation sur 10 ans qui revitalisera les Laboratoires de Chalk River, et qui permettra la construction de nouvelles installations scientifiques de classe mondiale.

« Alors que la modernisation de notre site à Chalk River est déjà bien entamée, le lancement du processus de construction de trois nouvelles installations ultramodernes est une étape majeure dans la réalisation de notre stratégie à long terme, commente Mark Lesinski, président-directeur général des LNC. Pour les LNC et nos employés, il s’agit là d’une période vraiment emballante, mais ces projets d’immobilisations auront aussi des effets positifs sur nos collectivités, car nous cherchons des entreprises locales et des entrepreneurs de la région pour nous aider à réaliser ces travaux. »

Les LNC ont officiellement lancé la première demande de propositions (DDP) à la fin de l’an dernier pour la première étape de la construction des nouveaux bâtiments, dont un nouvel entrepôt logistique, un centre d’affaires et un centre de soutien. Ensemble, ces trois installations représentent plus de 100 millions de dollars, et il est attendu qu’elles fournissent de l’emploi à de nombreux corps de métier, fournisseurs et entreprises de soutien de la région dans les années à venir. Une fois terminées, les nouvelles constructions serviront d’installations « de base » importantes pour le site.

  • Le nouveau centre d’affaires offrira des espaces à bureaux modernes pour environ 400 employés, en relocalisant les infrastructures opérationnelles comme le centre de données, la bibliothèque et le service de gestion des documents, ainsi que le centre de santé et de bien-être. Les travaux géotechniques pour ce bâtiment ont déjà été réalisés.
     
  • Le nouveau centre de soutien des LNC permettra de consolider, d’agrandir et d’améliorer les ateliers, ce qui entraînera des efficacités opérationnelles à l’échelle du campus. À l’heure actuelle, les activités de fabrication et d’entretien des LNC sont réparties dans plusieurs bâtiments, qui ont tous dépassé leur durée de vie utile. Le nouveau bâtiment comprendra également des installations d’entreposage ainsi que des bureaux afin de simplifier les activités d’entretien et de fabrication.
     
  • Un nouveau bâtiment de logistique et d’entreposage transformera le point d’entrée au site ainsi que l’expérience d’arrivée au site tout en assurant aux employés un accès opportun aux produits et services. Le bâtiment servira aussi de poste de contrôle de sécurité pour toutes les personnes et tous les matériaux arrivant sur le site, réduira la circulation routière et comprendra de nouveaux postes de garde, des salles de réunion et des installations de soutien pour les employés de la sécurité et de l’entrepôt.

Selon Steve Innes, directeur des projets de modernisation des laboratoires, les LNC cherchent à faire profiter les collectivités avoisinantes des retombées économiques de ces projets d’immobilisations. L’entreprise a organisé une Journée de l’industrie à Pembroke, en Ontario, dans un effort général visant à informer les entreprises locales des occasions commerciales dans le cadre du projet de revitalisation du site; en plus de présenter bon nombre de grandes entreprises en ingénierie et en construction à la collectivité d’approvisionnement locale et aux villages. L’événement a attiré plus de 70 entrepreneurs et entreprises des domaines de la construction, de la mise en service, des corps de métier, de l’ingénierie et de l’architecture. En outre, la DDP pour ces trois nouveaux bâtiments invitait les répondants à indiquer comment leur approche générerait des occasions pour les petites et moyennes entreprises locales et les communautés autochtones.

« Il est important pour les LNC que nous engagions autant que possible les entreprises locales et la chaîne d’approvisionnement locale lorsque nous mettons de l’avant ces projets, explique M. Innes. Qu’il s’agisse de l’utilisation de gens de métier et de fournisseurs locaux, d’hébergement et de repas du secteur du tourisme d’accueil, ou de l’achat de biens et de matériaux de fournisseurs locaux, nous savons que les LNC ont une incidence sur nos collectivités. Nous voulons nous assurer que les dollars dépensés par les LNC demeurent dans les comtés de Renfrew et de Pontiac, autant que faire se peut.

La construction des nouvelles installations repose sur des changements récents et importants apportés au campus de Chalk River des LNC. En 2015, les LNC ont inauguré un tout nouveau laboratoire d’hydrogène, un investissement de plus de 55 millions de dollars. En octobre 2016, les LNC ont procédé à l’ouverture officielle de l’édifice Harriet Brooks, un laboratoire de sciences des matériaux de classe mondiale qui représente un investissement de plus de 100 millions de dollars. Enfin, les LNC en sont aux dernières étapes de la mise en service de leur nouveau laboratoire de tritium, un investissement de plus de 40 millions de dollars dans une installation conçue pour offrir des services commerciaux importants. Plus de 90 millions de dollars ont été consacrés à quatre projets d’infrastructure majeurs qui comprendront de nouveaux services d’eau domestique et de gaz naturel sur le campus, une usine moderne de traitement des eaux usées construite et mise en service, ainsi qu’un système pour traiter plus efficacement les eaux pluviales sur place.

En ce qui concerne l’avenir, des travaux de conception sont aussi en cours pour le centre de recherche avancé sur les matières nucléaires des LNC, une des installations de recherche active les plus importantes à être construites au Canada, qui permettra des recherches de classe mondiale dans les domaines de l’énergie nucléaire, de la santé, des petits réacteurs modulaires et des combustibles avancés. La demande de propositions en vue d’embaucher une équipe intégrée chargée de la réalisation de ce projet devrait être publiée tôt en 2018.

« Avec ces trois bâtiments en cours de réalisation, jumelés à la planification précoce et aux travaux de conception du centre de recherche avancé sur les matières nucléaires, notre vision ambitieuse pour Chalk River est en voie de devenir réalité, explique Ted Preisig, vice-président, Projets d’immobilisations aux LNC. Nous croyons que les LNC agiront comme centre mondial des sciences nucléaires, regroupant les meilleurs talents, et nous revitalisons l’infrastructure et les installations pour concrétiser cette vision. »

En plus de la modernisation du campus, les LNC ont annoncé leur intention d’embaucher près de deux cents chercheurs supplémentaires au cours des trois prochaines années afin de répondre à la croissance prévue des services en sciences et technologies nucléaires aux LNC. Dans l’ensemble, l’augmentation du nombre d’employés de recherche, les changements organisationnels ainsi que les départs volontaires et l’attrition devraient donner lieu à 800 postes vacants, que les LNC devront pourvoir au cours des trois prochaines années.

Pour en apprendre davantage au sujet de la stratégie à long terme des LNC ou la revitalisation des Laboratoires de Chalk River, veuillez visiter www.cnl.ca/vendors.

À propos des LNC

Les Laboratoires Nucléaires Canadiens sont un chef de file mondial en sciences et technologies nucléaires qui offre des capacités et des solutions uniques à un vaste éventail d’industries. En participant activement à des travaux de recherche et de développement dirigés par l’industrie dans les secteurs du nucléaire, des transports, de la technologie propre, de l’énergie, de la défense, de la sécurité et des sciences de la vie, nous offrons des solutions qui maintiennent la compétitivité de ces secteurs sur la scène internationale.

Grâce à des investissements réguliers dans de nouvelles installations et à un mandat précis, les Laboratoires Nucléaires Canadiens sont bien positionnés pour l’avenir. Une nouvelle norme de rendement appuyée par une solide culture de sûreté est au cœur de toutes ses activités.

Pour de plus amples renseignements sur la gamme complète de services des Laboratoires Nucléaires Canadiens, veuillez visiter le site www.cnl.ca/fr ou envoyer un courriel à l’adresse communications@cnl.ca.


Personne-ressource :
Patrick Quinn
Directeur, Communications de l’entreprise
LNC, 1 866 886-2325

Une photo accompagnant ce communiqué est disponible à http://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/1e165746-5519-4136-a9eb-fbe4dfd13749