Sondage d’Aon : la baisse de mobilisation des employés au Canada constitue un signal d’alarme pour les employeurs

  • Contrairement la tendance mondiale, les indices du Canada reculent dans la plupart des domaines ayant été mesurés
  • L’environnement de travail constitue un défi de taille pour les employeurs

TORONTO, 13 mars 2018 (GLOBE NEWSWIRE) -- La mobilisation des employés a légèrement diminué au Canada, contrairement à la tendance mondiale constatée de plus de cinq millions d’employés du monde entier, selon un nouveau rapport d’Aon, un fournisseur mondial de services professionnels de premier plan qui offre une gamme étendue de solutions pour la gestion du risque, des régimes de retraite et des programmes de santé. Alors que la mobilisation générale au Canada demeure supérieure à la moyenne mondiale, l’analyse d’Aon met en lumière la perturbation du milieu de travail – découlant des nouvelles technologies et des nouvelles pratiques d’affaires – comme étant la source de l’incertitude et du stress que vivent les employés canadiens, ce qui a une incidence négative sur leur mobilisation.

Citations :
« La bonne nouvelle, c’est que la mobilisation générale au Canada se maintient à un niveau élevé par rapport au reste du monde, mais ces résultats constituent un signal d’alarme pour les employeurs canadiens », a déclaré Todd Mathers, associé, Talent, rémunération et rendement chez Aon Canada.

« Les organisations investissent dans les nouvelles technologies et les nouveaux processus afin de stimuler l’efficacité dont ils ont besoin pour rester concurrentiels, ce qui modifie la nature du travail de plusieurs employés, a ajouté M. Mathers. Les indices de perception des employés liés à l’infrastructure de base, à la collaboration et aux tâches de travail ont diminué, ce qui laisse croire que les employés éprouvent des difficultés à comprendre et à effectuer les changements nécessaires pour travailler efficacement dans un environnement en constante évolution. L’incertitude contribue au stress professionnel, aux heures de travail plus longues et à un impact négatif sur la façon dont les employés perçoivent la conciliation travail-vie personnelle. »

« Le message est clair : alors que les employeurs investissent dans les TI et dans leurs activités, ils ne peuvent tirer pleinement parti de ces changements que s’ils veillent à ce que les employés soient formés et soutenus de façon efficace tout au long de la transition, et qu’ils comprennent ce qu’ils doivent faire différemment pour être efficaces et pourquoi ils doivent le faire. »

Principaux résultats :

  • Alors que la mobilisation s’est accrue à l’échelle mondiale, passant de 63 % à 65 % en 2016, le Canada a connu une légère diminution, passant de 70 % à 69 %. Malgré cette diminution, la mobilisation des employés canadiens demeure supérieure de quatre points de pourcentage à la moyenne mondiale et supérieure de cinq points de pourcentage à la moyenne américaine.
  • Parmi les 16 dimensions de la mobilisation que comporte l’étude, 11 sont en baisse pour les organisations canadiennes, la baisse la plus importante ayant été enregistrée pour l’indice lié à l’infrastructure de base – qui indique la mesure dans laquelle les pratiques, processus et ressources aident les employés à bien effectuer leur travail. Les indices de perception des employés canadiens à l’égard de l’infrastructure de base ont diminué de 6 %, contrairement à l’augmentation de 4 % enregistrée l’année dernière et à l’indice mondial, qui a augmenté de 2 %.
  • D’autres diminutions substantielles de la perception des employés ont été enregistrées dans les domaines de la conciliation travail-vie personnelle (-5 %), de la gestion du rendement et de la collaboration, ainsi que de la diversité et de l’inclusion (tous deux à -4 %).
  • La perception des employés canadiens s’est améliorée à l’égard de seulement trois dimensions de la mobilisation : Mission/valeurs, Responsabilisation/autonomie et Orientation clientèle.

À propos d’Aon
Aon plc (NYSE:AON) est un fournisseur mondial de services professionnels de premier plan, fournissant un vaste éventail de solutions pour la gestion du risque, des régimes de retraite et des programmes de santé. Nos 50 000 employés dans 120 pays génèrent des résultats pour les clients grâce à des données et à des analyses exclusives produisant des points de vue permettant de réduire la volatilité et d’améliorer le rendement.

Relations avec les médias :
Pour obtenir plus de renseignements, veuillez communiquer avec Alexandre Daudelin (1 514 982-4910).