IBA SA : IBA annonce ses résultats annuels consolidés pour 2017

IBA annonce ses résultats annuels consolidés pour 2017

Louvain-La-Neuve, Belgique, 22 mars, 2018 - IBA (Ion Beam Applications SA, EURONEXT), le premier fournisseur mondial de solutions de protonthérapie pour le traitement du cancer, annonce aujourd'hui ses résultats annuels consolidés vérifiés pour l'exercice financier 2017.

 
2017
(EUR 000)

2016
(EUR 000)
Variation
(EUR 000)
Variation
%
         
PT & Autres Accélérateurs 233 584 280 666 -47 082 -16,8%
Dosimétrie 53 837 48 108 5 729 11,9%
Ventes nettes totales 287 421 328 774 -41 453 -12,6%
REBITDA -4 740 42 690 -47 430 -111,1%
  % des ventes -1,6% 13,0%    
REBIT -11 596 37 137 -48 733 -131,2%
  % des ventes -4,0% 11,3%    
Résultat avant impôts -19 607 27 899 -47 506 -170,3%
  % des ventes -6,8% 8,5%    
RÉSULTAT NET* -39 201 24 440 -63 641 -260,4%
  % des ventes -13,6% 7,4%    
* Y compris les impacts exceptionnels d'extourne des impôts différés d'actifs d'EUR 16,1 millions en 2017.

Olivier Legrain, Chief Executive Officer d' IBA , déclare : « L'année 2017 s'est avérée compliquée pour IBA suite à un ralentissement du marché et à certains retards de projets. Cependant, avec la meilleure offre en protonthérapie, nous possédons des atouts compétitifs ainsi qu'une stratégie pour continuer de profiter de la croissance prévue sur ce marché à long terme ».

« Le Groupe a pris plusieurs mesures de rationalisation de son activité afin de retrouver un REBIT et un résultat net après impôts positif en 2018. Ces actions ont porté sur des réductions des dépenses opérationnelles et des mesures de productivité qui vont nous permettre de fournir nos solutions à nos clients plus rapidement, avec un avantage significatif sur la concurrence et ainsi nous permettre d'améliorer notre marge brute ».

« Bien que le marché de la protonthérapie demeure irrégulier, son évolution reste stable au fil du temps. Nous disposons toujours d'un solide carnet de commandes en matière d'équipements et de services pour, respectivement, les trois et dix prochaines années. La qualité de notre carnet de commandes et nos temps d'installation d'équipements plus rapides nous positionnent de manière optimale pour tirer profit de la croissance prévue en protonthérapie et maintenir notre position de leader du marché. De plus, la Dosimétrie a eu une très bonne année avec une bonne conversion de son carnet de commandes ».

« La protonthérapie présente un grand potentiel pour le traitement de nombreux cancers. IBA s'efforce de concrétiser le potentiel clinique de la protonthérapie par 1) la croissance du marché par la stimulation de l'adoption de la protonthérapie et sa reconnaissance, notamment par le biais de la formation et en facilitant la création d'un ensemble solide de données soutenant la protonthérapie et 2) l'augmentation de notre part de marché en garantissant l'offre de solutions les plus innovantes, l'exécution la plus rapide des projets, une capacité prouvée à moderniser les systèmes actuels et la meilleure fiabilité de ces systèmes. Nous pouvons aussi compter sur un réseau mondial de partenaires de premier ordre.

« Nous gardons confiance dans notre potentiel de croissance à long terme. Bien que les conditions de marché actuelles compliquent la prévision de notre croissance à court terme, nous tiendrons le marché informé de nos progrès au fil de l'année ».

Résumé financier

  • Les revenus totaux du Groupe s'élèvent à EUR 287,4 millions pour 2017, soit une baisse de 12,6 % (2016 : EUR 328,8 millions)
    • Réduction de 16,8 % des revenus du segment Protonthérapie et Autres Accélérateurs pour atteindre EUR 233,6 millions, en raison de la replanification des projets due principalement aux retards de construction de bâtiments de certains de ses clients, d'un ralentissement cyclique sur le marché de la protonthérapie et d'une politique agressive menée par des concurrents pour augmenter leurs parts de marché
    • Hausse des revenus de la division Dosimétrie de 11,9 %, pour atteindre EUR 53,8 millions en raison d'une solide conversion du carnet de commandes et d'une hausse des ventes issue des activités liées à la radiothérapie et à la protonthérapie
  • Marge REBIT de -4,0 % affectée par une faible marge brute de la division Protonthérapie et Autres Accélérateurs
  • Carnet de commandes en équipements et services de près d'EUR 1 milliard, comprenant un carnet de commandes d'équipements pour le segment Protonthérapie et Autres Accélérateurs d'EUR 283 millions à la fin de l'exercice 2017, y compris des modernisations d'équipements et un carnet de commandes de services en croissance pour atteindre EUR 689 millions
  • Perte totale du Groupe de l'ordre d'EUR 39,2 millions affectée par le redressement de l'euro face au dollar américain et comprenant une dévaluation des actifs d'impôts différés d'EUR 16,1 millions, principalement en raison de réformes fiscales et de l'impact d'incitants fiscaux en Recherche et Développement en Belgique. Sans la dévaluation des actifs d'impôt différé, la perte du Groupe se serait élevée à EUR 23,1 millions
  • Position de trésorerie nette d'EUR -15,5 millions à la fin de l'année 2017, par rapport à EUR 44,7 millions à la fin du mois de décembre 2016, en raison d'un plus grand besoin de fonds de roulement. Le Groupe possède suffisamment de lignes de crédit de ses banques pour répondre à ses besoins de trésorerie

Résumé des activités

  • Prise de commandes pour cinq salles de protonthérapie, dont deux solutions Proteus®ONE* vendues en Égypte et en Espagne, une solution Proteus®PLUS* vendue en Virginie, aux États-Unis, ainsi qu'une salle de traitement Proteus®PLUS supplémentaire vendue en Argentine
  • Deux centres IBA sont devenus opérationnels aux États-Unis en 2017, ainsi que deux autres au début de l'année 2018 aux Pays-Bas et au Royaume-Uni. Cinq installations sur site ont débuté en 2017 en Inde, au Japon et au Royaume-Uni
  • Réalisation d'une revue de gestion de projets de Protonthérapie ; processus améliorés et tous les projets sont en bonne voie par rapport aux délais revus
    • Les planifications des constructions et des installations ont été ajustées afin de refléter le nouveau calendrier des projets
    • Une réorganisation de la division Protonthérapie dans le cadre du plan d'amélioration de l'efficacité et de la gestion de projets qui a été mise en place au cours du quatrième trimestre 2017. Cette réorganisation comprend la nomination de directeurs de projet régionaux pour assurer une gestion de projet plus proche des équipes des clients et plus en amont dans le processus de construction du bâtiment. La réorganisation comprend aussi une réduction du personnel en adéquation avec les conditions actuelles du marché
  • Progrès importants dans l'accélération de la livraison des systèmes : un avantage compétitif majeur, tant pour IBA que pour nos clients.
    • Premier patient traité au Centre de protonthérapie du Centre Médical Universitaire de Groningen à l'issue d'une installation de 13 mois de la solution Proteus®PLUS par IBA
    • Acceptation de la première machine à faisceau de protons à haute énergie au Royaume-Uni par Proton Partners International, suite à une installation record de neuf mois à Newport, dans le sud du pays de Galles
  • Accélération d'initiatives visant à améliorer les technologies, les délais de construction, la compétitivité des coûts et la portée commerciale, tout en poursuivant un contrôle strict des dépenses et des efficiences
    • Partenariat avec Elekta, fournisseur leader de logiciels et d'équipements, notamment pour le développement conjoint de logiciels et pour les ventes en vue de faire progresser les traitements de protonthérapie
    • Collaboration avec VINCI Construction afin de proposer un soutien spécifique auprès de certains clients en protonthérapie pour la conception et la construction de leur bâtiment
  • La mise à jour des directives de l'American Society for Radiation Oncology (ASTRO) et du National Comprehensive Cancer Network (NCCN) confirme davantage la protonthérapie comme une option de traitement importante pour la lutte contre le cancer, avec plusieurs nouvelles indications ajoutées en 2017.

Résumé des événements marquants après la clôture de la période

  • Premier patient traité par protonthérapie aux Pays-Bas après 13 mois d'installation de la solution IBA Proteus®PLUS au Centre Médical Universitaire de Groningen
  • Installation et acceptation de la première machine à faisceau de protons à haute énergie au Royaume-Uni, au Centre d'Oncologie Rutherford, dans le sud du Pays de Galles, après une installation record de neuf mois après la livraison du synchro-cyclotron. Cette installation démontre la rapidité de livraison d' IBA entre la signature du contrat et le traitement du premier patient
  • Équipe de direction de la division Dosimétrie renforcée avec la nomination de Jean-Marc Bothy en tant que Président de la division
  • Signature de trois nouveaux contrats avec Proton Partners International (PPI) en vue d'installer trois solutions de protonthérapie compactes Proteus®ONE* au Royaume-Uni. Les contrats sont conditionnés à un financement.

***FIN***

Une conférence sur les résultats financiers 2017 se déroulera aujourd'hui, jeudi 22 mars 2018 à 15h00, heure de Bruxelles / 14h00, heure GMT / 10h00, heure de New York, en langue anglaise. La conférence web sera accessible via le lien :
http://arkadinemea-events.adobeconnect.com/iba2203/event/registration.html Si vous désirez participer à la session de questions réponses, veuillez composer le numéro ci-dessous suivi du Code PIN 74532914#:

Belgique :                   +32 2 403 58 16
Grande Bretagne :     +44 20 719 43 759
Pays-Bas :                  +31 207  095 119
Luxembourg :                         +352 27 30 01 63
Etats-Unis :                 +1 844 286 0643
France :                      +33 1 72 72 74 03

La présentation sera également disponible dans la section « Investor Relations » du site internet du Groupe sur la page https://iba-worldwide.com/content/full-year-2017-results-web-conference-presentation peu avant le début de la conférence.

Afin d'assurer une connexion optimale, il est recommandé aux participants de s'enregistrer au minimum 10 minutes avant le début officiel de la conférence.

Calendrier financier

Déclaration intermédiaire du premier trimestre 2018 : 9 mai 2018
Assemblée générale : 9 mai 2018
Publication des résultats de mi-année 2018 : 23 août 2018
Déclaration intermédiaire du troisième trimestre 2018 : 15 novembre 2018

À propos d' IBA
IBA (Ion Beam Applications S.A.) est une société de technologies médicales spécialisée dans le développement de solutions innovantes et intégrées pour le diagnostic et le traitement du cancer.
IBA est le leader mondial en protonthérapie, la forme de radiothérapie la plus avancée à ce jour. IBA adapte ses solutions de protonthérapie  aux besoins des clients grâce à une gamme complète allant de centres de protonthérapie multisalles aux systèmes compacts, composés d'une salle de traitement. IBA développe également des solutions de dosimétrie pour la radiothérapie et la radiologie, ainsi que des accélérateurs de particules pour des applications médicales et industrielles. Avec son siège social situé en Belgique, IBA emploie plus de 1500 personnes dans le monde et installe ses systèmes partout dans le monde.

La société est cotée à la bourse paneuropéenne EURONEXT. ( IBA : Reuters IBAB.BR et Bloomberg IBAB.BB). Pour plus d'informations : www.iba-worldwide.com

*Proteus®ONE et Proteus®PLUS sont des marques déposées de Proteus 235

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

IBA
Soumya Chandramouli
Chief Financial Officer

+32 10 475 890
Investorrelations@iba-group.com

Thomas Ralet
Vice-President Corporate Communication
+32 10 475 890
communication@iba-group.com


Revue opérationnelle

IBA a pour objectif de créer une plateforme de protonthérapie mondiale inscrite sur le long terme et idéalement positionnée pour exploiter les perspectives de croissance du marché de la protonthérapie.

Notre stratégie de croissance se concentre autour de deux axes : 1) le développement du marché de la protonthérapie en favorisant l'adoption et la sensibilisation à la protonthérapie, notamment par le biais de la formation et en facilitant la création d'un ensemble solide de données soutenant la protonthérapie et 2) l'augmentation de la part de marché d' IBA grâce à la priorité donnée à la technologie, à la vitesse de livraison de ses systèmes et à la réduction des coûts.

Cette stratégie est renforcée par notre solide réseau mondial de partenariats et de collaborations qui est essentiel pour qu' IBA soit en mesure de proposer un éventail complet d'offres de protonthérapie permettant de supprimer les freins à son adoption, mais aussi d'améliorer la reconnaissance et la croissance du marché.

Protonthérapie et Autres Accélérateurs

  2017
(EUR 000)
2016
(EUR 000)
Variation
(EUR 000)
Variation %
Ventes nettes 233 584  280 666  -47 082 -16,8%
 - Protonthérapie 193 391 226 529 -33 138 -14,6%
 - Autres Accélérateurs 40 193 54 137 -13 944 -25,8%
         
REBITDA -11 517 38 613 -50 130 -129,8%
  % des ventes -4,9% 13,8%    
REBIT -17 261 34 115 -51 376 -150,6%
  % des ventes -7,4% 12,2%    

Le total des ventes nettes de la division Protonthérapie et Autres Accélérateurs a chuté de 16,8 %, pour atteindre EUR 233,6 millions. Les causes sont les suivantes :

  • Baisse des ventes en 2017 par rapport à 2016, avec cinq salles vendues, contre 12 en 2016. Ce ralentissement reflète la nature irrégulière du marché de la protonthérapie, qui est soumis à des cycles de trois à quatre ans avec des années plus lentes suivies d'années à croissance plus élevée. La tendance générale du marché reste positive
  • Plus faible conversion du carnet de commandes en protonthérapie en raison de retards de construction chez les clients sur environ la moitié des installations de protonthérapie, avec des échéances décalées de 2018 à 2019. IBA a réalisé une révision profonde de la gestion de ses projets en protonthérapie et a mis en place des systèmes de gestion de projets améliorés
  • Certains dépassements de coûts de projet ponctuels liés à des projets spécifiques
  • Une attitude plus agressive de certains concurrents qui souhaitent augmenter leurs parts de marché. IBA est néanmoins confiant de pouvoir conserver sa position de leader du marché à long terme grâce à différents éléments : l'élaboration d'une offre de pointe complète, des systèmes de plus en plus abordables, les délais d'installation les plus rapides du marché et une maintenance de qualité supérieure

La croissance des revenus provenant des services de Protonthérapie d' IBA est bonne, avec une hausse de 4,5 % pour passer d'EUR 59,5 millions en 2016 à EUR 62,2 millions en 2017. Par ailleurs, les modernisations de la base installée d' IBA ont commencé à générer plus de résultats pour la division Protonthérapie et Autres Accélérateurs en 2017, avec EUR 5,6 millions provenant des modernisations de l'équipement existant, soit une hausse de 27 % par rapport à l'année dernière. Ces deux facteurs démontrent la pérennité des revenus à long terme étant donné la croissance de la base installée.

IBA a vendu 11 systèmes « Autres Accélérateurs » en 2017 et maintient un carnet de commandes sain pour ce segment. Cependant, les ventes nettes de ce segment d'activités ont été affectées par des ventes exceptionnelles en 2016, qui ont entraîné un déclin des revenus d'Autres Accélérateurs de 25,8 % en glissement annuel, pour atteindre EUR 40,2 millions.

Les services pour la division Autres Accélérateurs ont augmenté de 13 % à EUR 23,2 millions en raison du nombre croissant de contrats de maintenance et de modernisation d'équipements.

Les performances accrues des services pour la globalité du segment Protonthérapie et Autres Accélérateurs comptent pour environ 37 % du total des revenus. Ces performances démontrent également la solidité des contrats à long terme existants dont dispose le Groupe et offrent davantage de visibilité avec un carnet de commandes d'EUR 689 millions à convertir au cours des dix prochaines années.

Au cours de la période, IBA a décroché cinq nouveaux contrats de protonthérapie. Ces contrats sont répartis sur plusieurs sites aux États-Unis et en Europe et comprennent le premier système de protonthérapie en Égypte, ainsi qu'un contrat en Amérique du Sud.

Mises à jour des directives américaines sur la protonthérapie

Aux côtés de nos clients et nos partenaires en protonthérapie, IBA dispose d'une stratégie clairement définie pour contribuer à renforcer l'ensemble des données cliniques qui permettent de justifier l'adoption de la protonthérapie et son utilisation pour des indications variées, mais aussi pour inclure le traitement par protonthérapie dans les principales directives cliniques des systèmes de santé dans le monde.

Au cours de l'année 2017, l'ASTRO et le NCCN ont élargi le nombre d'indications recommandées pour la protonthérapie, ce qui va faciliter sa pénétration sur le marché américain. Ces directives considèrent davantage la protonthérapie comme une option de traitement importante dans la lutte contre le cancer.

L'ensemble de données cliniques en faveur de la protonthérapie est en augmentation. En effet, 620 publications sur le sujet sont parues en 2017 et un total de 160 essais cliniques sont en cours. IBA s'est engagée à soutenir des initiatives de collectes de données d'un grand nombre de centres aux États-Unis et en Europe afin d'accélérer la génération de données sur ses avantages cliniques, la rentabilité et la génération de critères de sélection de patients.

Par ailleurs, IBA a commandé une étude réalisée auprès de nombreux centres de protonthérapie  afin que le Groupe puisse avoir une meilleure compréhension et quantification de l'accès des patients à la protonthérapie aux États-Unis et en Europe. L'étude montre que, dans les hôpitaux équipés d'un centre de protonthérapie aux États-Unis, une moyenne de 23% des patients en radiothérapie sont traités par protonthérapie. Ce nombre est en phase avec le rapport Proton Radiotherapy Horizon Scanning publié en 2009 et revu en 2016 par le Conseil de la Santé des Pays-Bas.

Partenariats en protonthérapie

Au mois de septembre, IBA a annoncé avoir conclu un protocole d'accord avec Elekta, un leader du secteur de la radiothérapie, en vue de collaborer au développement de logiciels, ainsi qu'aux opérations de ventes et de marketing de leurs produits respectifs. Dans le cadre du contrat, les entreprises investissent conjointement dans le développement de nouvelles fonctionnalités pour le traitement par protonthérapie dans le système de planification du traitement Monaco® d'Elekta et du système d'informations d'oncologie MOSAIQ®. L'objectif est d'améliorer les soins prodigués aux patients en proposant une expérience plus homogène aux départements de radiothérapie dans leur ensemble. En plus de leur collaboration pour le développement du logiciel, les deux entreprises prévoient de proposer une gamme commune de solutions de radiothérapie et de commercialiser conjointement leurs produits respectifs en se basant sur une vision partagée de l'intégration et de la radiothérapie adaptative.

IBA continue de tirer profit de solides partenariats établis avec RaySearch et Philips afin d'intégrer dans ses solutions les logiciels de premier ordre utilisés aujourd'hui par les radio-oncologues. IBA collabore également avec Philips et Canon Medical Systems (précédemment Toshiba) afin de maximiser sa couverture mondiale du marché.

L'ensemble de ces partenariats constituent la base sur laquelle IBA souhaite s'appuyer pour construire sa plateforme mondiale de protonthérapie qui fournira un soutien entièrement intégré pour le traitement par protonthérapie, du diagnostic à la planification et la prestation du traitement.

Technologie et durée d'installation à la pointe

IBA est un leader dans la fourniture de solutions de protonthérapie. La qualité de nos systèmes et un temps d'installation plus rapide ont été démontrés en janvier 2018 à l'occasion du traitement du premier patient au Centre de protonthérapie du Centre Médical Universitaire de Groningen. Ce premier patient a été traité dans les 13 mois suivant l'installation de la solution Proteus®PLUS. La solution Proteus®PLUS à l'UMCG est configurée avec deux salles de traitement avec portique rotatif équipées de la technologie Pencil Beam Scanning (PBS) et du guidage par images à large champ de vision Cone Beam Computed Tomography (CBCT) d' IBA . Ces technologies améliorent la précision du traitement et permettent un traitement adaptatif.

De plus, après la clôture de la période, IBA et Proton Partners International ont procédé aux tests et à l'acceptation de la première machine à faisceau de protons à haute énergie au Royaume-Uni, à Newport, dans le sud du pays de Galles,  Avec un temps d'installation de neuf mois, cette réalisation constitue un record mondial avec un délai au moins 50 % plus court que n'importe quel autre concurrent. La solution à salle unique de traitement de thérapie par faisceau de protons Proteus®ONE, dont l'installation et la maintenance sont réalisées par IBA , est la seule solution de protonthérapie IMPT guidé par l'image réellement compacte du marché.

La rapidité d'installation jusqu'au traitement du premier patient est essentielle pour que les clients respectent leur business plan, et est d'autant plus importante pour un premier système dans une région.

RadioPharma Solutions et Accélérateurs industriels

IBA a vendu 11 « Autres Accélérateurs » en 2017 en rencontrant un succès particulièrement significatif suite au lancement du nouveau Cyclone®KIUBE et en s'appuyant sur le niveau record des commandes de modernisations de systèmes.

En ce qui concerne la division Accélérateurs Industriels, IBA a mis l'accent sur sa solution intégrée Rhodotron® avec le lancement de la nouvelle génération, y compris le nouveau système compact TT50 qui offre une modularité et une efficacité énergétique incomparables. IBA est leader du marché avec la vente de trois Rhodotron® au cours des trois derniers mois et des perspectives de commandes prometteuses, avec une croissance rapide attendue pour des applications alternatives telles que la stérilisation, le contrôle des containers et la production de radioisotopes. Les services pour ce segment ont également contribué à une source de revenus croissante.

Dosimétrie

  2017
(EUR 000)
2016
(EUR 000)
Variation
(EUR 000)
Variation %
 Dosimétrie 53 837 48 108 5 729 11,9% 
         
REBITDA 6 777 4 077 2 700 66,2%
  % des ventes 12,6% 8,5%    
REBIT 5 665 3 022 2 643 87,5%
  % des ventes 10,5% 6,3%    

Dosimétrie a vu une excellente performance de ses ventes en 2017 avec des revenus en hausse de 11,9 % pour atteindre EUR 53,8 millions. Cette performance s'explique par la conversion rapide du carnet de commandes et d'une forte prise de commandes en 2017. Le REBIT a également augmenté de 87,5 % pour atteindre EUR 5,7 millions, avec une augmentation de la marge qui passe de 6,3 % à 10,5 %.

Les prises de commandes en 2017 totalisent EUR 51,5 millions, soit une amélioration de 7 % par rapport à l'année précédente, stimulées par l'imagerie médicale et les services. Cela a contribué à maintenir le carnet de commandes qui reste à un niveau élevé d'EUR 15,4 millions à la fin de 2017.

Au cours de la période, IBA a lancé le nouveau RAZOR Nano Chamber, la plus petite chambre d'ionisation disponible sur le marché de la dosimétrie « small-field ».  En outre, le système d' IBA Dosimétrie Blue Phantom a été utilisé pour l'acceptation de la première machine Varian Medical Systems Halcyon(TM) en Europe. IBA compte désormais plus de 1 000 clients dans le monde qui utilisent sa plateforme d'assurance qualité globale myQA®. myQA® est une plateforme unique qui connecte des applications et des données d'assurance qualité via une base de données centrale et une application logicielle.

Revue des états financiers

IBA déclare des revenus d'EUR 287,4 millions, soit une baisse de 12,6 % par rapport à 2016.

Le résultat d'exploitation récurrent avant impôts et charges financières (REBIT) a fortement diminué en raison d'un ralentissement cyclique du marché et de projets individuels retardés. Le REBIT du Groupe est passé d'EUR 37,1 millions en 2016 à EUR -11,6 millions.

Les résultats financiers ont été fortement affectés par le redressement de l'euro par rapport au dollar américain. Les autres charges d'exploitation ont été principalement liées à des coûts de restructuration et de réorganisation, ainsi qu'à des réductions de valeur sur actifs et autres créances.

IBA a enregistré une charge d'impôts différés d'EUR 16,1 millions suite à une réforme fiscale belge entrée en application en décembre ainsi qu'un régime fiscal très favorable pour les entreprises qui investissent en Recherche et Développement en Belgique, ce qui a réduit la recouvrabilité des impôts différés par rapport aux futurs revenus imposables.

Ainsi, en raison des effets susmentionnés, IBA rapporte une perte nette d'EUR -39,2 millions, après les EUR 24,4 millions de bénéfice de l'année précédente.

Les flux de trésorerie opérationnels pour l'année 2017 ont représenté EUR -44,6 millions, avec des opérations récurrentes touchées par la croissance de l'activité au niveau du fonds de roulement, en vue de soutenir les installations en cours, qui étaient elles-mêmes touchées par des retards au niveau de la planification des projets. Les niveaux de stock ont augmenté en vue de respecter les délais de livraison des équipements et de soutenir les installations.

Le flux de trésorerie découlant des investissements s'élève à EUR -12,9 millions, principalement en raison des dépenses en capital pour la maintenance des actifs et pour la nouvelle usine qui sera opérationnelle en 2018.

Par conséquent, la position de trésorerie nette a chuté à EUR -15,5 millions à la fin de l'année 2017. Le Groupe possède suffisamment de lignes de crédit de ses institutions financières pour répondre à ses besoins de fonds de roulement.

Perspectives

Les bases du marché de la protonthérapie restent solides comme en témoignent les nombreux clients potentiels que démarche IBA sur tous les marchés internationaux. IBA reste concentré sur la stimulation de la croissance. Avec nos partenariats stratégiques, ainsi que l'attention accordée actuellement au contrôle des coûts et au maintien de l'offre la plus compétitive et la plus attractive au monde en protonthérapie, IBA va poursuivre ses efforts en vue d'atteindre un REBIT et un résultat net après impôts positif en 2018 et au-delà.

Ces efforts se concentreront sur deux axes pour stimuler la croissance : 1) accroître le marché en facilitant la génération de données cliniques et le développement d'une plus grande prise de conscience des bénéfices de la protonthérapie, tout en rendant cette technologie plus abordable, et 2) augmenter la part de marché d' IBA grâce à sa technologie clinique supérieure, des temps d'installation plus courts, sa qualité de services démontrée et sa capacité unique de moderniser intégralement tous les systèmes avec les dernières technologies disponibles.

Bien que les conditions de marché actuelles compliquent les prévisions de croissance à court terme d' IBA , le Groupe va continuer de tenir le marché informé de ses progrès au fil de l'année.  Alors qu' IBA a l'intention de fournir des informations qualitatifs trimestriels au marché, le Groupe ne communiquera ses chiffres financiers clés et une analyse détaillée de ses états financiers qu'au moment de ses résultats semestriels et annuels.


Rapport du commissaire aux comptes sur les données comptables présenté dans le communiqué de presse semestriel d'Ion Beam Applications SA

Le commissaire, Ernst & Young, Reviseurs d'entreprises SCCRL, représenté par Vincent Etienne, a confirmé que les procédures d'audit sur les informations financières consolidées reprises dans ce communiqué sont terminées quant au fond et n'ont pas révélé de corrections significatives qui devraient être apportées à l'information reprise dans ce communiqué.  Il émettra une opinion sans réserve sur les Etats Financiers Consolidés IFRS. 

Déclaration des Dirigeants

En conformité avec l'Arrêté royal du 14 novembre 2007, IBA indique que ce communiqué a été établi par le Chief Executive Officer (CEO) Olivier Legrain et le Chief Financial Officer (CFO) Soumya Chandramouli.


INCOME STATEMENT 31/12/2017   31/12/2016   Variation
  (EUR '000)   (EUR '000)   (EUR '000) %
             
Ventes et prestations de services 287 421   328 774   -41 353 -12,6%
Coût des ventes et prestations 192 501   190 213   2 288 1,2%
Marge brute 94 920   138 561   -43 641 -31,5%
  33,0%   42,1%      
Frais de ventes et marketing 28 842   27 651   1 191 4,3%
Frais généraux et administratifs 43 239   41 424   1 815 4,4%
Frais de recherche et développement 34 435   32 350   2 085 6,4%
Charges récurrentes 106 516   101 425   5 091 5,0%
             
Résultat récurrent -11 596   37 136   -48 732 -131,2%
  -4,0%   11,3%      
Autres charges/(produits) d'exploitation 4 573   7 929   -3 356 -42,3%
Charges financières 3 530   1 453   2 077 142,9%
Quote-part dans le (bénéfice)/perte des entités mises en équivalence -92   -145   53 -36,6%
Résultat avant impôts -19 607   27 899   -47 506 -170,3%
             
Charges/(produits) d'impôts 19 526   3 359   16 167 481,3%
             
Résultat de la période des activités poursuivies -39 133   24 540   -63 673 -259,5%
             
Bénéfice/(perte)de la période des activités abandonnées -68   -100   32 -32,0%
             
Résultat de la période -39 201   24 440   -63 641 -260,4%
             
REBITDA -4 740   42 690   -47 430 -111,1%



 BALANCE SHEET 31/12/17   31/12/16      
  (EUR '000)   (EUR '000)   (EUR '000)  
ACTIF            
Goodwill 3 821   3 821   0  
Autres immobilisations incorporelles 12 396   9 972   2 424  
Immobilisations corporelles 22 686   16 322   6 364  
Sociétés mises en équivalence et autres investissements 8 909   10 311   -1 402  
Actifs d'impôts différés 6 017   22 796   -16 779  
Actifs financiers à long terme 2 289   2 171   118  
Autres actifs à long terme 18 572   18 467   105  
Actifs non courants 74 690   83 860   -9 170  
             
Stocks et commandes en cours d'exécution 140 288   132 702   7 586  
Créances commerciales 61 000   65 736   -4 736  
Autres créances 26 218   22 409   3 809  
Actifs financiers à court terme 3 049   1 346   1 703  
Trésorerie et équivalents de trésorerie 27 273   74 564   -47 291  
Actifs courants 257 828   296 757   -38 929  
             
Total de l'actif 332 518   380 617   -48 099  
             
PASSIF            
Capital souscrit 42 053   41 776   277  
Primes d'émission 41 322   40 618   704  
Actions propres -8 502   -8 502   0  
Réserves 16 205   9 496   6 709  
Ecarts de conversion -3 320   -1 367   -1 953  
Résultats reportés 20 937   68 370   -47 433  
Capitaux propres et réserves 108 695   150 391   -41 696  
             
Dettes à long terme 19 286   27 750   -8 464  
Passifs financiers à long terme 0   1 423   -1 423  
Passifs d'impôts différés 667   582   85  
Provisions à long terme 5 975   10 112   -4 137  
Autres dettes à long terme 8 970   3 916   5 054  
Passifs non courants 34 898   43 783   -8 885  
             
Provisions à court terme 6 722   6 311   411  
Dettes à court terme 23 464   2 151   21 313  
Passifs financiers à court terme 118   3 006   -2 888  
Dettes commerciales 46 332   56 041   -9 709  
Dettes fiscales 756   90   666  
Autres dettes 111 533   118 844   -7 311  
Passifs courants 188 925   186 443   2 482  
             
Total du passif 223 823   230 226   -6 403  
             
Total des capitaux propres et du passif 332 518   380 617   -48 099  
 
 CASH FLOW STATEMENT
31/12/17 31/12/16
    (EUR '000) (EUR '000)
  Bénéfice/(perte) net de la période (part des propriétaires de la société mère) -39 201 24 440
  Ajustements pour:     
  Amortissements et réductions de valeur sur immobilisations corporelles 3 381 2 451
  Amortissements et réductions de valeur sur immobilisations incorporelles 2 742 2 219
  Réductions de valeur sur créances 1 994 253
  Variations dans la juste valeur ((gains)/pertes) des actifs financiers 834 -141
  Variations des provisions -2 146 2 579
  Impôts différés 16 586 398
  Quote-part dans le résultat des entités mises en équivalence -92 -145
  Autres éléments non décaissés/(non encaissés) -737 -250
  Variation nette de la trésorerie avant variation du fonds de roulement -16 639 31 804
       
  Créances commerciales, autres créances et comptes de régularisation de l'actif -3 477 -10 445
  Stocks et commandes en cours -20 066 -53 024
  Dettes commerciales, autres dettes et comptes de régularisation du passif 1 044 17 530
  Autres actifs et passifs à court terme -3 019 -1 455
  Variation du fonds de roulement -25 518 -47 394
  Impôts sur le résultat payés/reçus nets -3 436 -2 510
  Charges d'intérêts / Produits d'intérêts 952 1 082
  Variation nette de la trésorerie d'exploitation -44 641 -17 018
       
  TRESORERIE D'INVESTISSEMENT    
  Acquisitions d'immobilisations corporelles -9 913 -9 406
  Acquisitions d'immobilisations incorporelles -5 363 -3 559
  Acquisitions d'autres investissements et d'entités mises en équivalence 7 -1 793
  Cession d'autres investissements -494 63 437
  Autres flux d'investissement 2 891 -380
  Variation nette de la trésorerie d'investissement -12 871 48 300
       
  TRESORERIE DE FINANCEMENT    
  Nouveaux emprunts 15 000 15 750
  Remboursements d'emprunts -2 151 -17 524
  Intérêts payés/Intérêts reçus -796 -812
  Augmentation de capital (ou produits de l'émission d'actions ordinaires) 981 4 201
  Dividendes payés -8 232 -40 347
  Autres flux de financement 5 391 -49
  Trésorerie nette de financement 10 193 -38 781
       
  Trésorerie et équivalents de trésorerie au début de l'année 74 564 81 715
  Variation nette de trésorerie -47 319 -7 499
  Ecarts de conversion sur trésorerie et équivalents de trésorerie 28 348
  Trésorerie et équivalents de trésorerie à la fin de l'année 27 273 74 564
Attachment:

http://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/f6d048be-a148-483f-9d63-6e505e4df062