Le déploiement du petit réacteur modulaire canadien sera présenté au plus grand rassemblement du monde sur les petits réacteurs modulaires

CHALK RIVER, Ontario, 22 mars 2018 (GLOBE NEWSWIRE) -- Les Laboratoires Nucléaires Canadiens (LNC) – le plus important organisme de science et technologie nucléaires du Canada – ont annoncé aujourd’hui qu’ils dirigeront une discussion sur la technologie des petits réacteurs modulaires (PRM) dans le cadre du Sommet international sur les PRM et les réacteurs avancés (2018 International PRM and Advanced Reactor Summit) qui se tiendra à Atlanta (Géorgie), les 27 et 28 mars 2018. Organisé par Nuclear Energy Insider, ce sommet annuel rassemblera les principaux développeurs de technologies, fournisseurs, organisations de recherche et membres de la chaîne d’approvisionnement pour rapprocher ces technologies prometteuses du déploiement.

Les LNC tiendront la toute première Table ronde canadienne du NEI avec des fournisseurs de PRM, des services publics et des représentants des gouvernements. Les LNC tiendront également une table ronde sur invitation seulement avec 16 fournisseurs de technologie de PRM provenant de cinq pays, des services publics canadiens et des clients de collectivités éloignées ainsi que des représentants gouvernementaux de RNCan, EACL et la CCSN. La discussion en table ronde portera sur l’annonce que les LNC feront bientôt au sujet du processus de demandes pour l’implantation de PRM ainsi que sur les possibilités commerciales à l’égard des PRM au Canada. La Table ronde des fournisseurs organisée par les LNC s’inscrit dans la continuité d’une série de rencontres avec les répondants à la demande d’expression d’intérêt que les LNC ont lancé à Winnipeg en octobre 2017.

L’intérêt envers la technologie des PRM continue de croître dans le monde entier, le Canada attirant l’attention internationale dans sa quête de cette technologie propre et sûre. En tant que l’une des sept initiatives stratégiques identifiées par les LNC dans le plan à long terme de l’organisation, les PRM sont très prometteurs pour résoudre de nombreux défis environnementaux et énergétiques majeurs.

« Notre vision est double. Premièrement, nous avons l’intention d’être un leader mondial dans la recherche et la technologie des PRM et, deuxièmement, nous prévoyons construire une unité de démonstration sur un site des LNC d’ici 2026 », a commenté Corey McDaniel, Ph. D. et vice-président du développement des affaires des LNC.

« Comme il y a un besoin au pays pour cette technologie, des programmes réglementaires mûrs et robustes et des laboratoires entièrement équipés pour soutenir un tel projet, les LNC sont positionnés de manière unique pour soutenir une industrie des PRM, du concept jusqu’au déploiement », a déclaré Kathy McCarthy (Ph. D.), vice-présidente, Recherche et développement aux LCN.

En tant que source d’énergie à faibles émissions de carbone, les petits réacteurs modulaires correspondent bien à la volonté mondiale de réduire notre empreinte de carbone et ils sont à la fois de plus petite taille et de plus faible puissance de sortie. Les PRM sont considérés comme étant idéaux pour le déploiement en connexion avec le réseau électrique et hors réseau dans des endroits éloignés, tels que les sites miniers ou d’extraction et de traitement des sables bitumineux, ainsi que dans les collectivités du Nord du Canada tributaires des génératrices au diesel pour la fourniture d’électricité. En outre, ces technologies peuvent également être utilisées dans d’autres applications industrielles telles que la production d’hydrogène, le chauffage local ou les systèmes de chauffage de procédés.

Au cours de la dernière décennie, les PRM ont de plus en plus été reconnus comme une solution de remplacement potentielle des réacteurs nucléaires de grande traille. Ils offrent plusieurs avantages par rapport aux technologies classiques : leur taille est réduite et leur puissance de sortie est mieux adaptée à certaines applications; il est possible d’acheter des parties discrètes et d’effectuer la construction de façon modulaire, ce qui réduit les coûts d’investissement initiaux; les centrales sont plus simples et moins complexes et elles exigent un effectif réduit. Les PRM conservent les attributs positifs des réacteurs nucléaires classiques, y compris la production sûre et fiable d’énergie avec des émissions limitées de gaz à effet de serre. Il existe de nombreux concepts de PRM, allant de versions évoluées des réacteurs refroidis par eau d’aujourd’hui, technologiquement matures, aux réacteurs plus évolués basés sur les technologies nucléaires de 4génération.

La demande d’expression d’intérêt (DEI) des LNC, publiée l’année dernière, a généré plus de 80 réponses provenant de partout dans le monde, 19 développeurs de technologie exprimant leur intérêt à installer une unité de démonstration sur un site géré par les LNC. Le document a également démontré qu’il y a un intérêt manifeste de la part de la communauté mondiale des PRM envers la croissance de la technologie ici au Canada. Les participants ont cité plusieurs facteurs, notamment les sites autorisés des LNC et leurs capacités, mais aussi la chaîne d’approvisionnement nucléaire mature et les capacités scientifiques et technologiques connexes des universités et des organismes de recherche du Canada. La force et l’intégrité de l’organisme de réglementation et du régime réglementaire connexe du Canada ont été un autre thème récurrent dans les réponses à la DEI.

Au cours des prochaines semaines, les LNC lanceront un processus de demande visant les développeurs de technologies de PRM intéressés à installer une unité de démonstration sur un site géré par les LNC. Plus d’éléments d’information sur le programme PRM des LNC seront discutés lors du sommet.

« L’intérêt envers nos capacités ne cesse de croître et nous préparons ce qui promet être une année 2018 excitante », a commenté Mark Lesinski, président et chef de la direction, ainsi que conférencier à la séance plénière prévue au prochain sommet. « Nos capacités évoluent pour répondre aux besoins de nos clients et nous entreprenons des recherches de pointe dans un large éventail de domaines liés aux PRM. En fin de compte, nous avons l’intention d’être un centre de PRM reconnu mondialement où de multiples technologies seraient construites et testées, avec le soutien d’une solide équipe de professionnels expérimentés de classe mondiale. »

À propos des LNC
Chef de file mondial en technologie et en sciences nucléaires, les Laboratoires Nucléaires Canadiens offrent des capacités et des solutions uniques dans une vaste gamme d’industries. En participant activement à des travaux de recherche et de développement dirigés par l’industrie dans les domaines du nucléaire, des transports, de la technologie propre, de l’énergie, de la défense, de la sécurité, et des sciences de la vie, nous offrons des solutions qui maintiennent la compétitivité de ces secteurs sur la scène internationale.

Grâce à des investissements réguliers dans de nouvelles installations et un mandat précis, les Laboratoires Nucléaires Canadiens sont bien placés pour l’avenir. Une nouvelle norme de rendement appuyée par une solide culture de la sécurité est au cœur de toutes nos activités.

Pour de plus amples renseignements sur la gamme complète de services des Laboratoires Nucléaires Canadiens, veuillez visiter le site http://www.cnl.ca/fr/home/default.aspx ou communiquer à communications@cnl.ca.

Relations avec les médias :

Philip Kompass
Chef de section, Communications de l’entreprise, LNC
1-866-886-2325
communications@cnl.ca