Information financière au 30 septembre 2020


 

 

Communiqué de presse

 

Paris, le 29 octobre 2020

Information financière au 30 septembre 2020

Retour à la croissance du chiffre d'affaires malgré les effets de la crise sanitaire

Belle performance commerciale et croissance du Wholesale et de la convergence permettent à Orange d'afficher un EBITDAaL en ligne avec la trajectoire annoncée pour 2020.

Retour proposé à un dividende 2020 de 0,70 euro par action, avec versement en décembre d'un acompte de 0,40 euro par action, revu à la hausse de + 0,10 euro.

En millions d’euros T3 2020variation
à base
comparable
variation
en données
historiques
 9M 2020variation
à base
comparable
variation
en données
historiques
Chiffre d'affaires 10 5840,8 %0,1 % 31 3530,5 %0,7 %
EBITDAaL 3 584(0,4)%(0,8)% 9 498(0,6)%(0,7)%
eCAPEX (hors licences) 1 7300,9 %0,3 % 4 886(6,3)%(6,6)%
EBITDAaL - eCAPEX 1 854(1,5)%(1,9)% 4 6126,3 %6,4 %
  • Retour à la croissance du chiffre d’affaires au 3ème trimestre 2020 malgré la baisse toujours forte du roaming et celle plus limitée des ventes d’équipements, toutes deux liées à la crise sanitaire. La croissance de la France et de l’Afrique & Moyen-Orient excède la baisse des autres segments dont la tendance s'améliore cependant par rapport au 2ème trimestre.
  • Baisse modérée de l’EBITDAaL au 3ème trimestre qui bénéfice des cofinancements du réseau Fibre en France mais reste pénalisé par la baisse du roaming et le coût des mesures sanitaires. Sur les 9 premiers mois, le recul de l’EBITDAaL est limité à -0,6%1.
  • Baisse des eCAPEX du Groupe sur les 9 premiers mois, sous l’effet notamment des co-financements, malgré l’accélération des déploiements dans les réseaux haut débit fixe et mobile.

 

Commentant la publication des résultats du 3ème trimestre 2020, Stéphane Richard, Président-Directeur Général du groupe Orange a déclaré :

« Depuis le début de l’année, le Groupe Orange a démontré sa résilience sur l’ensemble de ses marchés face à une crise sanitaire et économique exceptionnelle. Nos réseaux ont montré leur robustesse, notre performance commerciale est très positive et nous sommes en ligne avec l’ensemble de nos objectifs financiers pour l’année.

Notre chiffre d’affaires renoue avec la croissance au 3ème trimestre (+0,8%) et l’EBITDAal, bien qu’en légère décroissance (-0,4%), est sur une tendance plus favorable qu’au trimestre précédent, ce qui conforte l’atteinte de notre guidance.

Ces résultats solides sont portés par des cofinancements d’autres opérateurs sur nos réseaux de fibre optique en France qui devraient se poursuivre dans les prochaines années. J’y vois le signe de la transition du marché vers la fibre et le moyen de rentabiliser nos investissements.

Au-delà des cofinancements et des effets directs de la crise, la performance sous-jacente reste solide, grâce à une très belle dynamique commerciale. La demande ne faiblit pas dans un contexte sanitaire où la qualité de la connectivité est plus essentielle que jamais. Avec +360 000 ventes nettes, nous enregistrons ainsi un trimestre record sur la fibre en France, où nous dépassons désormais les 4 millions de clients. La Pologne connaît également un record de ventes sur la fibre tandis que les performances commerciales de l’Espagne sont encourageantes, même si le contexte concurrentiel reste difficile.

Je tiens également à saluer l’excellente dynamique d’OMEA qui retrouve une croissance de chiffre d’affaires supérieure à 5%, notamment grâce à la data mobile et au redémarrage d’ Orange Money. Enfin, après un premier semestre difficile pour les services B2B, le redressement d’ Orange Business Services (OBS) est bien engagé, en particulier grâce à la dynamique sur les services IT.

Forts de ces bonnes performances, nous accélérons dans la mise en œuvre de notre plan stratégique Engage 2025. Après la Roumanie, nous venons de lancer nos offres 5G en Pologne et en Espagne. En France, nous avons fait l’acquisition du plus large bloc de fréquences 5G, ce qui nous permettra de conserver notre leadership sur les réseaux mobiles.

Nous avançons également dans nos projets qui visent à mieux valoriser nos infrastructures et à développer nos réseaux tout en maîtrisant nos investissements. Nous avons ainsi lancé les chantiers nécessaires à la mise en place d’une TowerCo européenne regroupant nos tours mobiles en France et Espagne. De même, nos projets de FiberCos en zone rurale en France ainsi qu’en Pologne avancent bien.

Ces performances solides nous permettent d’ores et déjà d’afficher notre confiance dans l’avenir et de proposer au Conseil d’administration, qui l’a accepté, le retour à un dividende de 70 centimes au titre de 2020 avec un acompte majoré de 40 centimes dès cette année.

Je tiens à remercier chaleureusement l’ensemble des équipes d’ Orange qui ont été pleinement mobilisées tout au long de la crise, au service de nos clients. »

 

Analyse des chiffres-clés du Groupe

Chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires du Groupe Orange s’élève à 10,6 milliards d'euros au 3ème trimestre 2020, en hausse de +0,8% sur un an à base comparable. Cette croissance est alimentée par la dynamique des services, en particulier les services aux opérateurs grâce aux cofinancements du réseau Fibre en France et les services convergents qui progressent respectivement de +5,7% et +1,5%. Le roaming continue à être pénalisé par les restrictions aux voyages, tandis que la baisse des ventes d’équipements est contenue à -1,9%.

La France et l'Afrique & Moyen Orient ont contribué positivement avec des croissances respectives de +3,1% et +5,1% (contre +2,7% et +1,3% au 2ème trimestre) alors que Europe (qui inclut l'Espagne) et Entreprise sont toujours sous pression mais avec une tendance en amélioration.

Sur les 9 premiers mois de l’année, la croissance du chiffre d’affaires s’élève à +0,5%.

Evolution de la base clients

La base de clients convergents compte 10,9 millions de clients sur l'ensemble du Groupe au 30 septembre 2020, en hausse de +2,1% sur un an, soutenue par une progression toujours forte en Europe.

Les services mobiles comptent 211,9 millions de clients au 30 septembre 2020, en hausse de +2,5% sur un an, dont 76,2 millions de forfaits, en augmentation de +4,0%.

Les services fixes totalisent 45,1 millions de clients au 30 septembre 2020, en baisse de -1,4% sur un an, essentiellement du fait de la chute de -12,8% des accès fixes bas débit et malgré la croissance toujours très forte (+21,9%) des accès très haut débit.

EBITDAaL

L'EBITDAaL Groupe s'élève à 3,58 milliards d’euros au 3ème trimestre, en baisse de -0,4% à base comparable, pénalisé notamment par la baisse du roaming et par les coûts directement liés à la crise sanitaire (dont les provisions pour créances douteuses) qui ont pesé respectivement pour -109 millions d'euros et -41 millions d'euros. Ces effets conjoncturels ont été de nouveau compensés ce trimestre par des cofinancements du réseau Fibre en France.

Sur les 9 premiers mois de l'année, l'EBITDAaL affiche un recul limité à -0,6%.

L'EBITDAaL des activités télécoms est de 3,61 milliards d’euros au 3ème trimestre, en baisse de
-0,6% à base comparable. Sur les 9 premiers mois, il recule de -0,7%.

eCAPEX

Les eCAPEX Groupe sont en croissance de +0,9% au 3ème trimestre en raison de l’accélération des déploiements FTTH en France au mois de septembre. Sur les 9 premiers mois, ils restent en recul de
-6,3%, malgré une accélération des investissements dans les réseaux haut débit fixe et mobile, sous l'effet notamment des cofinancements du réseau Fibre en France.

 

Monétisation des réseaux et mise en œuvre de la stratégie sur les infrastructures

Au 30 septembre 2020, le cumul des cofinancements du réseau Fibre en France reçus par Orange depuis 2009 s'élève à 2,4 milliards d'euros. Ce montant représente un peu moins de 50% du potentiel total de cofinancements à long terme calculé sur la base d'estimations des parts de marché haut débit actuelles des concurrents du Groupe.

Par ailleurs, Orange a franchi de nouvelles étapes dans ses projets de partage des futurs déploiements du réseau Fibre avec des partenaires via des FiberCos et prévoit la signature d'accords dès le 1er semestre 2021, en vue de la création de structures dédiées en France et en Pologne qui seront opérationnelles en 2021.

S'agissant des projets de valorisation de son réseau mobile européen, Orange détaillera lors de la présentation de ses résultats annuels 2021 l'avancement des projets en cours de TowerCos appelées à gérer les sites d'antennes en France et en Espagne.

Evolution du portefeuille d’actifs

Il n'y a pas eu d'évolution significative du portefeuille d'actifs au 3ème trimestre 2020.

Perspectives 2020

Pour l’exercice 2020, Orange confirme qu’il ne prévoit pas de déviation significative par rapport à ses objectifs financiers :

  • le Groupe anticipe un léger recul de l’EBITDAaL en 2020 autour de -1% en incluant tous les effets liés à l’épidémie de Covid-19.
  • Etant donné les retards dans les investissements constatés à date, le niveau des eCAPEX sera en recul, compensant le recul de l’EBITDAaL.
  • Ainsi, l’EBITDAaL moins eCapex du Groupe sera stable en 2020.
  • L’engagement du Groupe de dépasser 2,3 milliards d’euros de cash-flow organique des activités télécoms est inchangé.
  • L'objectif d'un ratio dette nette / EBITDAaL des activités télécoms est maintenu autour de 2x à moyen terme.

Dividende

Au vu des résultats du 3ème trimestre et de la confiance dans l’atteinte de notre objectif de cash-flow organique pour l'année 2020, le conseil d’administration soutient le retour du dividende à 0,70 euro par action au titre de l’année 2020, avec une proposition définitive à l'Assemblée Générale du 18 mai 2021 qui sera faite au regard des résultats définitifs de l'année. Par ailleurs, Orange versera le 9 décembre 2020 un acompte sur dividende de 0,40 euro par action en numéraire, soit une hausse de +0,10 euro par rapport au montant annoncé en juillet.

Analyse par secteur opérationnel

France

En millions d’euros T3 2020variation
à base
comparable
variation
en données
historiques
 9M 2020variation
à base
comparable
variation
en données
historiques
Chiffre d'affaires 4 6933,1 %3,2 % 13 7172,1 %2,2 %
Services facturés aux clients 2 691(0,4)%(0,4)% 8 068(0,1)%(0,1)%
Convergence 1 1372,5 %3,2 % 3 4054,0 %4,6 %
Mobile seul 564(2,7)%(3,6)% 1 687(2,8)%(3,8)%
Fixe Seul 990(2,4)%(2,4)% 2 976(3,0)%(3,0)%
Services aux opérateurs 1 54310,5 %10,7 % 4 4148,4 %8,6 %
Ventes d'équipements 302(9,8)%(9,8)% 759(16,8)%(16,8)%
Autres revenus 15733,3 %32,3 % 47529,8 %29,1 %

Chiffre d'affaires en croissance soutenu par les cofinancements d’infrastructure et les services convergents. Très bonnes performances commerciales du mobile et de la Fibre.

La croissance du chiffre d'affaires de la France au 3ème trimestre est portée par la dynamique des services convergents et la forte croissance des services aux opérateurs grâce aux importants cofinancements du réseau Fibre reçus en juillet.

Le chiffre d'affaires des services facturés aux clients baisse de -0,4% sur un an. Hors RTC et hors offres de lecture numérique, il aurait progressé de +1,7%. Le chiffre d’affaires des services convergents augmente de +2,5% malgré le fort impact de la crise sanitaire sur le roaming clients. Le chiffre d’affaires mobile seul est aussi pénalisé par la baisse du roaming clients et des offres prépayées « holiday » essentiellement souscrites par les touristes.

Les ventes d’équipements sont toujours en baisse mais la tendance est meilleure qu’au 2ème trimestre grâce à la réouverture des boutiques après le confinement. Le trimestre a été impacté par le retard de la sortie de l’iPhone 12.

Malgré une baisse de l’itinérance nationale, le chiffre d’affaires des services aux opérateurs est en forte croissance grâce aux cofinancements du réseau Fibre et à la construction des RIP.

Sur le plan commercial, l’ARPO convergent a progressé de +1,2% et s’élève à 68,80 euros. Le contrat mobile (hors M2M) affiche +125 000 ventes nettes, tirées par les offres Sosh et Open (respectivement +133 000 et +64 000 ventes nettes). Il s'agit de la meilleure performance depuis le 2ème trimestre 2018.

La Fibre réalise à nouveau un excellent trimestre avec un nouveau record de +360 000 ventes nettes (contre +178 000 au 3ème trimestre 2019). 53% de ces ventes ont été faites avec de nouveaux clients. Le déploiement de la fibre s'est poursuivi à un rythme élevé avec un total de 20,9 millions de foyers raccordables et le seuil de 4 millions de clients Fibre a été dépassé fin septembre.

Europe

En millions d’euros T3 2020variation
à base
comparable
variation
en données
historiques
 9M 2020variation
à base
comparable
variation
en données
historiques
Chiffre d'affaires 2 636(3,7)%(4,2)% 7 864(3,3)%(3,6)%
Services facturés aux clients 1 771(4,5)%(5,0)%-5 366(2,6)%(2,8)%
Convergence 673(0,2)%(0,6)%-2 0501,9 %1,5 %
Mobile seul 766(8,2)%(8,6)%-2 291(7,5)%(7,9)%
Fixe Seul 270(2,7)%(3,8)%-816(4,2)%(5,2)%
IT & services d'intégration 61(9,5)%(7,8)%-20923,3 %36,7 %
Services aux opérateurs 480(5,3)%(6,0)%-1 431(0,7)%(1,4)%
Ventes d'équipements 3554,8 %4,1 %-966(8,2)%(8,8)%
Autres revenus 30(18,8)%(20,0)%-101(20,4)%(21,2)%

Un chiffre d'affaires toujours sous pression mais des performances commerciales en net progrès.

Le chiffre d’affaires Europe (qui intègre désormais l'Espagne ainsi que la Belgique, le Luxembourg, la Moldavie, la Pologne, la Roumanie et la Slovaquie) reste sous pression au 3ème trimestre. La contraction du roaming explique plus de la moitié de la baisse. Toutefois, la tendance s’améliore par rapport au 2ème trimestre, essentiellement grâce à la reprise des ventes d’équipements.

Les services facturés aux clients subissent le contrecoup des moins bonnes performances commerciales lors des trimestres précédents, d’un important effet saisonnier négatif sur le roaming clients et d’une contraction du chiffre d’affaires IT&S après la forte croissance des trimestres précédents.

Alors que la crise sanitaire continue de peser sur la libre circulation des personnes, les performances commerciales de la zone Europe à 7 pays se sont très significativement redressées pour toutes les lignes de produits avec des ventes nettes de +221 000 sur les contrats mobiles (hors M2M), dont 80 000 tablettes en Roumanie (contre -129 000 au 2ème trimestre), +285 000 sur le prépayé (contre -664 000 au 2ème trimestre), +96 000 sur le haut-débit fixe dont 139 000 prises FTTH (contre +32 000 au 2ème trimestre) et +51 000 sur la TV (contre -31 000 au 2ème trimestre). Cette belle performance résulte principalement du réaménagement de nos gammes efficacement conduit dans la plupart de nos géographies.

En Espagne, l’évolution du chiffre d'affaires au 3ème trimestre, à -5,6%, est mieux orientée qu’au 2ème trimestre (-6,8%) malgré le fort effet négatif de la crise sanitaire sur les revenus du roaming qui a impacté à la fois les services aux opérateurs et les services facturés aux clients.

La baisse des revenus des services facturés aux clients à -7,7% (contre -7,2% au 2ème trimestre) résulte de la perte de volumes liée à la faible présence dans le passé d' Orange Espagne sur le bas de marché. Hors roaming, les revenus des services facturés aux clients se sont stabilisés par rapport au 2ème trimestre.

La nouvelle stratégie commerciale lancée au 2ème trimestre démontre déjà son efficacité en cette période de rentrée et de lancement de la saison foot avec un retour à des ventes nettes positives sur le haut débit fixe, la TV et le mobile qui se traduisent par une croissance de la base de clients convergents pour la première fois depuis le 1er trimestre 2018.

Afrique & Moyen-Orient

En millions d’euros T3 2020variation
à base
comparable
variation
en données
historiques
 9M 2020variation
à base
comparable
variation
en données
historiques
Chiffre d'affaires 1 4745,1 %1,9 % 4 3204,2 %3,2 %
Services facturés aux clients 1 2637,1 %3,5 % 3 7076,9 %5,6 %
Mobile seul 1 1166,0 %2,5 % 3 2806,1 %4,7 %
Fixe Seul 14015,3 %11,6 % 41012,7 %12,0 %
IT & services d'intégration 635,8 %34,1 % 1658,0 %57,1 %
Services aux opérateurs 176(8,7)%(11,2)% 518(11,3)%(12,0)%
Ventes d'équipements 223,4 %(0,6)% 62(8,0)%(7,6)%
Autres revenus 1448,3 %90,5 % 3325,7 %66,3 %

Reprise d'une forte croissance en Afrique & Moyen-Orient

Le chiffre d’affaires de l'Afrique & Moyen-Orient a retrouvé au 3ème trimestre une forte croissance portée par la data mobile, Orange Money et le haut débit fixe, après un 2ème trimestre marqué par l'impact de la crise sanitaire.

La base 4G atteint 30,9 millions de clients, en augmentation de +37% sur 12 mois, sur un total de 126 millions de clients mobiles.

La croissance du chiffre d'affaires d' Orange Money accélère à nouveau au 3ème trimestre à +27,1% après un 2ème trimestre marqué par les mesures de gratuité recommandées par les autorités dans le cadre de la lutte contre la pandémie. La base clients actifs progresse de 21% sur un an et dépasse 20 millions de clients.

Le nombre de clients fixe haut débit croit de +38% sur un an atteignant 1,6 million de clients avec un chiffre d'affaires en hausse de 26,4%.

Le chiffre d'affaires des services aux opérateurs reste impacté par la baisse de l'activité de transit international et du roaming visiteurs.

Au 3ème trimestre, 12 pays de la zone sont en croissance dont 6 affichent une croissance à 2 chiffres.

Entreprises

En millions d’euros T3 2020variation
à base
comparable
variation
en données
historiques
 9M 2020variation
à base
comparable
variation
en données
historiques
Chiffre d'affaires 1 898(1,7)%(2,4)% 5 757(1,4)%0,7 %
Fixe Seul 952(2,0)%(2,6)% 2 910(1,6)%(1,6)%
Voix 303(3,4)%(3,8)% 935(3,0)%(3,0)%
Données 649(1,3)%(2,0)% 1 975(0,9)%(0,9)%
IT & services d'intégration 734(0,5)%(1,6)% 2 2091,1 %7,1 %
Mobile * 213(4,6)%(4,6)% 638(8,5)%(8,5)%
Mobile Seul 159(8,4)%(8,5)% 487(10,2)%(10,2)%
Services aux opérateurs 1130,6 %30,6 % 3223,5 %23,5 %
Ventes d'équipements 424,8 %4,8 % 119(7,7)%(7,7)%

Baisse du chiffre d'affaires (-1,7%) en amélioration tendancielle par rapport au 2ème trimestre (-3,3%) malgré l'impact toujours significatif de la crise sanitaire sur l'activité B2B.

Le chiffre d’affaires de l'IT et des services d’intégration est redevenu quasi stable après une baisse de -2,6% au 2ème trimestre. Sur 9 mois, il reste en croissance. Les activités de cloud et de cybersécurité ont ralenti au 3ème trimestre mais restent en croissance sur 9 mois, respectivement de +5% et +8%.

Les services traditionnels de voix sont à nouveau en baisse mais dans une tendance moins forte qu'avant la crise sanitaire grâce aux offres de VoIP et de télécollaboration, tandis que le chiffre d’affaires de la Data reste impacté par Globecast dont les activités de diffusion ont été réduites suite aux annulations d'événements.

Le chiffre d'affaires Mobile* reste quant à lui très affecté par la forte baisse des revenus du roaming (-71%) en raison de la crise sanitaire.

Globalement, la profitabilité du segment s'est améliorée par rapport au 2ème trimestre.

* Les revenus du Mobile incluent les services mobiles et les ventes d’équipements mobiles facturés aux entreprises, et le trafic mobile entrant des entreprises facturé aux autres opérateurs.

Opérateurs Internationaux & Services Partagés

En millions d’euros T3 2020variation
à base
comparable
variation
en données
historiques
 9M 2020variation
à base
comparable
variation
en données
historiques
Chiffre d'affaires 352(5,7)%(6,1)% 1 080(3,5)%(3,7)%
Services aux opérateurs 250(7,2)%(7,4)% 780(4,0)%(4,0)%
Autres revenus 102(1,9)%(2,9)% 301(2,2)%(2,9)%

Le chiffre d’affaires des Opérateurs Internationaux et Services Partagés enregistre une baisse de -5,7% au 3ème trimestre.

Les services aux opérateurs internationaux restent fortement impactés par l’épidémie de Covid-19 du fait de l’arrêt des déplacements et voyages à l’international et de la réduction des flux sur les corridors voix.

Les autres revenus restent aussi affectés par la baisse des activités de pose d’ Orange Marine également freinées par la crise sanitaire.

Orange Bank

Au 3ème trimestre, malgré un ralentissement de l'activité commerciale impactée par la crise sanitaire, le parc de clients d’ Orange Bank continue de progresser et s’élève au total, en intégrant l’offre d’assurance mobile, à 1,1 million de clients au 30 septembre 2020.

Orange Bank poursuit avec succès sa stratégie orientée valeur avec un record de volume de ventes de cartes premium et près de 60% des nouveaux clients en France (hors assurances mobile) qui ont souscrit des offres payantes au 3ème trimestre 2020 contre 27% au 3ème trimestre 2019.

Calendrier des événements à venir

18/02/2021 - Publication des résultats annuels 2020

Contacts

presse : 01 44 44 93 93

 

Jean-Bernard Orsoni
jeanbernard.orsoni@orange.com

Tom Wright
tom.wright@orange.com

Olivier Emberger
olivier.emberger@orange.com

 
communication financière : 01 44 44 04 32
(analystes et investisseurs)

Patrice Lambert-de Diesbach
p.lambert@orange.com

Samuel Castelo
samuel.castelo@orange.com

Didier Kohn
didier.kohn@orange.com

Aurélia Roussel
aurelia.roussel@orange.com

Andrei Dragolici
andrei.dragolici@orange.com

 
actionnaires individuels : 0 800 05 10 10

Avertissement

Ce communiqué contient des informations prospectives concernant la situation financière, les résultats et la stratégie d’ Orange . Bien que nous estimions qu’elles reposent sur des hypothèses raisonnables, ces informations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes, y compris des problématiques qui nous sont inconnues ou ne sont pas considérées à présent comme substantielles et il ne peut être garanti que les événements attendus auront lieu ou que les objectifs énoncés seront effectivement atteints. En particulier, les conséquences de l’épidémie de Covid-19 sont incertaines et la crise sanitaire pourrait aggraver les risques auxquels le Groupe est confronté. Des informations plus détaillées sur les risques potentiels pouvant affecter nos résultats financiers sont disponibles dans le document d'enregistrement universel déposé le 20 avril 2020 auprès de l'Autorité des marchés financiers et dans le rapport annuel (Form 20-F) enregistré le 21 avril 2020 auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission. Sous réserve de la réglementation applicable, Orange ne s’engage nullement à mettre à jour les informations prospectives à la lumière des développements futurs.

Annexe 1 : Indicateurs-clés financiers

Données trimestrielles

En millions d’euros T3 2020T3 2019
à base
comparable
T3 2019
en données
historiques
variation
à base
comparable
variation
en données
historiques
Chiffre d'affaires 10 58410 50410 5770,8 %0,1 %
France 4 6934 5514 5483,1 %3,2 %
Europe 2 6362 7372 752(3,7)%(4,2)%
Afrique & Moyen-Orient 1 4741 4021 4475,1 %1,9 %
Entreprises 1 8981 9311 946(1,7)%(2,4)%
Opérateurs Internationaux & Services partagés 352373375(5,7)%(6,1)%
Eliminations intra-Groupe (468)(491)(491)  
EBITDAaL (1) 3 5843 5973 614(0,4)%(0,8)%
dont activités télécoms 3 6133 6343 651(0,6)%(1,0)%
En % du chiffre d'affaires 34,1 %34,6 %34,5 %(0,5 pt)(0,4 pt)
dont Orange Bank (29)(37)(37)21,2 %21,2 %
eCAPEX 1 7301 7151 7240,9 %0,3 %
dont activités télécoms 1 7231 7081 7180,9 %0,3 %
en % du chiffre d'affaires 16,3 %16,3 %16,2 %0,0 pt0,0 pt
dont Orange Bank 76615,9 %15,9 %
EBITDAaL - eCAPEX 1 8541 8831 890(1,5)%(1,9)%

(1) Les ajustements de présentation de l’EBITDAaL sont décrits à l'annexe 2.

Données au 30 septembre :

En millions d’euros 9M 20209M 2019
à base
comparable
9M 2019
en données
historiques
variation
à base
comparable
variation
en données
historiques
Chiffre d'affaires 31 35331 20731 1500,5 %0,7 %
France 13 71713 43113 4232,1 %2,2 %
Europe 7 8648 1308 160(3,3)%(3,6)%
Afrique & Moyen-Orient 4 3204 1444 1854,2 %3,2 %
Entreprises 5 7575 8395 716(1,4)%0,7 %
Opérateurs Internationaux & Services partagés 1 0801 1191 121(3,5)%(3,7)%
Eliminations intra-Groupe (1 384)(1 457)(1 454)  
EBITDAaL (1) 9 4989 5559 570(0,6)%(0,7)%
dont activités télécoms 9 5989 6699 684(0,7)%(0,9)%
En % du chiffre d'affaires 30,6 %31,0 %31,1 %(0,4 pt)(0,5 pt)
dont Orange Bank (101)(115)(115)12,1 %12,1 %
eCAPEX 4 8865 2175 233(6,3)%(6,6)%
dont activités télécoms 4 8655 1945 211(6,3)%(6,6)%
en % du chiffre d'affaires 15,5 %16,6 %16,7 %(1,1 pt)(1,2 pt)
dont Orange Bank 212323(6,0)%(6,0)%
EBITDAaL - eCAPEX 4 6124 3394 3366,3 %6,4 %

(1) Les ajustements de présentation de l’EBITDAaL sont décrits à l’annexe 2.

 

Annexe 2 : tableau de passage des données ajustées aux éléments du compte de résultat

Données trimestrielles

  T3 2020 T3 2019
en données historiques
En millions d’euros Données ajustéesAjustements de présentationCompte de résultat Données ajustéesAjustements de présentationCompte de résultat
Chiffre d'affaires 10 584-10 584 10 577-10 577
Achats externes (4 261)-(4 261) (4 437)-(4 437)
Autres produits opérationnels 132-132 184-184
Autres charges opérationnelles (112)(7)(119) (84)(1)(85)
Charges de personnel (1 991)67(1 924) (1 947)33(1 914)
Impôts et taxes d'exploitation (352)-(352) (326)-(326)
Résultat de cession d'actifs immobilisés, de titres et d'activités -1414 -4040
Coûts des restructurations -22 -(12)(12)
Dotations aux amortissements des actifs financés (15)-(15) (4)-(4)
Dotations aux amortissements des droits d'utilisation (367)-(367) (316)-(316)
Pertes de valeur des droits d'utilisation --- (0)-(0)
Intérêts sur les dettes liées aux actifs financés (0)0- (0)0-
Intérêts sur les dettes locatives (33)33- (33)33-
EBITDAaL 3 584109- 3 61494-
Principaux litiges (3)3- 10(10)-
Charges spécifiques de personnel 68(68)- 29(29)-
Revue du portefeuille d'actifs immobilisés, de titres et d'activités 14(14)- 40(40)-
Coûts des programmes de restructuration 2(2)- (12)12-
Coûts d'acquisition et d'intégration (6)6- (7)7-
Intérêts sur les dettes liées aux actifs financés -(0)(0) -(0)(0)
Intérêts sur les dettes locatives -(33)(33) -(33)(33)

 

Données au 30 septembre :

  9M 2020 9M 2019
en données historiques
En millions d’euros Données ajustéesAjustements de présentationCompte de résultat Données ajustéesAjustements de présentationCompte de résultat
Chiffre d'affaires 31 353-31 353 31 150-31 150
Achats externes (12 808)-(12 808) (12 981)-(12 981)
Autres produits opérationnels 403-403 525-525
Autres charges opérationnelles (387)(181)(568) (278)(7)(285)
Charges de personnel (6 333)33(6 300) (6 267)(81)(6 347)
Impôts et taxes d'exploitation (1 584)-(1 584) (1 533)-(1 533)
Résultat de cession d'actifs immobilisés, de titres et d'activités -7373 -108108
Coûts des restructurations -(11)(11) -(63)(63)
Dotations aux amortissements des actifs financés (37)-(37) (7)-(7)
Dotations aux amortissements des droits d'utilisation (1 019)-(1 019) (943)-(943)
Pertes de valeur des droits d'utilisation -(6)(6) (0)(24)(25)
Intérêts sur les dettes liées aux actifs financés (1)1- (0)0-
Intérêts sur les dettes locatives (91)91- (97)97-
EBITDAaL 9 498(0)- 9 57030-
Principaux litiges (172)172- (55)55-
Charges spécifiques de personnel 40(40)- (17)17-
Revue du portefeuille d'actifs immobilisés, de titres et d'activités 73(73)- 108(108)-
Coûts des programmes de restructuration (17)17- (87)87-
Coûts d'acquisition et d'intégration (16)16- (17)17-
Intérêts sur les dettes liées aux actifs financés -(1)(1) -(0)(0)
Intérêts sur les dettes locatives -(91)(91) -(97)(97)

 

Annexe 3 : indicateurs-clés de performance

En milliers, en fin de période Au 30 septembre
2020
 Au 30 septembre
2019
Nombre de clients des services convergents 10 914 10 686
Nombre d'accès mobiles (hors MVNO) (1) 211 856 206 743
dontAccès mobiles de clients convergents 19 484 18 933
 Accès mobiles seuls 192 371 187 810
dontClients avec forfaits 76 252 73 353
 Clients avec offres prépayées 135 604 133 390
Nombre d'accès fixes (2) 45 128 45 767
 Nombre d'accès fixes Retail 29 357 29 739
  Nombre d'accès fixes haut débit 21 301 20 505
  dontAccès très haut débit (THD) 8 997 7 379
   Accès fixes des clients convergents 10 914 10 686
   Accès fixes seuls 10 387 9 819
  Nombre d'accès fixes bas débit 8 055 9 234
 Nombre d'accès fixes Wholesale 15 771 16 028
Total des accès Groupe (1+2) 256 983 252 510

Les données 2019 sont à base comparable.

Les indicateurs-clés par pays sont présentés dans le document " Orange investors data book Q3 2020", accessible sur le site du Groupe orange.com, à la rubrique Finance/Résultats/3ème trimestre 2020 : https://www.orange.com/fr/derniers-resultats-consolides

Annexe 4 : glossaire

Chiffres clés

Données à base comparable : des données à méthodes, périmètre et taux de change comparables sont présentées pour la période précédente. Le passage des données historiques aux données à base comparable consiste à conserver les résultats de la période écoulée et à retraiter les résultats de la période correspondante de l’exercice précédent, dans le but de présenter, sur des périodes comparables, des données financières à méthodes, périmètre et taux de change comparables. La méthode utilisée est d’appliquer aux données de la période correspondante de l’exercice précédent, les méthodes et le périmètre de la période écoulée ainsi que les taux de change moyens utilisés pour le compte de résultat de la période écoulée. Les variations en données à base comparable permettent de refléter l’évolution organique de l’activité. Les données à base comparable ne constituent pas des agrégats financiers définis par les normes IFRS et peuvent ne pas être comparables aux indicateurs dénommés de façon similaire par d’autres entreprises.

EBITDAaL ou "EBITDA after Leases": résultat d’exploitation, avant dotations aux amortissements des actifs immobilisés, avant effets liés aux prises de contrôle, avant reprise des réserves de conversion des entités liquidées, avant pertes de valeur des écarts d’acquisition et des actifs immobilisés, avant résultat des entités mises en équivalence, après charges d’intérêts sur dettes locatives et dettes liées aux actifs financés, et ajusté des effets des principaux litiges, des charges spécifiques de personnel, de la revue du portefeuille d'actifs immobilisés, de titres et d'activités, des coûts des programmes de restructuration, des coûts d'acquisition et d'intégration et, le cas échéant, d’autres éléments spécifiques systématiquement précisés, qu’il s’agisse de produits ou de charges. L’EBITDAaL ne constitue pas un indicateur financier défini par les normes IFRS et peut ne pas être comparable aux indicateurs dénommés de façon similaire par d’autres entreprises.

eCAPEX ou "CAPEX économiques" : (i) investissements corporels et incorporels hors licences de télécommunication et hors actifs financés, (ii) diminués des prix de cession des actifs immobilisés. Les e-CAPEX ne constituent pas un agrégat financier défini par les normes IFRS et peuvent ne pas être comparables aux indicateurs dénommés de façon similaire par d’autres entreprises.

Cash-Flow Organique (activités télécoms) : le cash-flow organique des activités télécoms correspond, sur le périmètre des activités télécoms, au flux net de trésorerie généré par l’activité, diminué (i) des remboursements des dettes locatives et des dettes sur actifs financés, et (ii) des acquisitions et cessions d’immobilisations incorporelles et corporelles, nettes de la variation des dettes de fournisseurs d’immobilisations, (iii) hors licences de télécommunication décaissées et hors effet des principaux litiges décaissés (et encaissés). Le Cash-Flow Organique (activités télécoms) ne constitue pas un agrégat financier défini par les normes IFRS et peut ne pas être comparable aux indicateurs dénommés de façon similaire par d’autres entreprises.

Convergence

La base-clients et le chiffre d'affaires facturés aux clients (hors ventes d'équipements) de la Convergence concernent les offres convergentes définies comme la combinaison a minima d’un accès haut débit fixe et d’un forfait mobile, et souscrites par les clients du marché grand public.

ARPO Convergent : le chiffre d’affaires trimestriel moyen par offre convergente (ARPO) est calculé en divisant le chiffre d’affaires des services des offres convergentes grand public facturés aux clients généré sur les trois derniers mois (hors ajustements IFRS15) par la moyenne pondérée du nombre d’offres convergentes grand public sur la même période. L’ARPO est exprimé en chiffre d’affaires mensuel par offre convergente.

Indicateurs de performance

Les accès fixes Retail correspondent au nombre d’accès fixes de détail (grand public et entreprises) comprenant, d’une part, les accès haut débit (xDSL, FTTx, câble, 4Gfixe, satellite…), et d’autre part, les accès bas débit (accès RTC, publiphonie et autres).

Les accès fixes Wholesale correspondent au nombre d’accès fixes haut débit et bas débit opérés par Orange auprès des autres opérateurs.

Services Mobile Seul

Le chiffre d'affaires des services Mobile Seul concernent les revenus facturés aux clients des offres mobiles hors ceux de la Convergence grand public et hors ventes d'équipements. La base-clients regroupe les clients des forfaits hors Convergence grand public, les forfaits machine-to-machine et les prépayés.

ARPO Mobile Seul : le chiffre d’affaires trimestriel moyen Mobile Seul (ARPO) est calculé en divisant le chiffre d’affaires des services Mobile Seul (hors machine-to-machine et hors ajustement IFRS15) généré sur les trois derniers mois par la moyenne pondérée du nombre de clients Mobile Seul (hors machine-to-machine) sur la même période. L’ARPO est exprimé en chiffre d’affaires mensuel par client Mobile Seul.

Services Fixe Seul

Le chiffre d'affaires des services Fixe Seul inclut le chiffre d'affaires des services fixes hors ceux de la Convergence grand public et hors ventes d'équipements : téléphonie fixe classique, fixe haut débit, solutions et réseaux d’entreprise2. La base-clients est constituée des clients de la téléphonie fixe et du haut débit fixe, hors les clients de la Convergence grand public.

ARPO Fixe Seul haut débit : le chiffre d’affaires trimestriel moyen Fixe Seul haut débit (ARPO) est calculé en divisant le chiffre d’affaires des services du Fixe Seul haut débit (hors ajustement IFRS15) généré sur les trois derniers mois par la moyenne pondérée du nombre de clients Fixe Seul haut débit sur la même période. L’ARPO est exprimé en chiffre d’affaires mensuel par client Fixe Seul haut débit.

IT & services d'intégration

Le chiffre d'affaires de l'IT et des services d’intégration inclut les revenus des services de communication et de collaboration unifiés (Local Area Network et téléphonie, conseil, intégration, gestion de projet, offres de vidéoconférence), les services d'hébergement et d'infrastructure (dont le cloud computing), les services applicatifs (gestion de la relation clients et autres services applicatifs), les services de sécurité, les services liés au machine-to-machine (hors connectivité), ainsi que les ventes d'équipements liées aux produits et services ci-dessus.

Services aux opérateurs

Le chiffre d'affaires réalisé avec les autres opérateurs inclut (i) les services mobiles aux autres opérateurs qui regroupent le trafic mobile entrant, le roaming visiteurs, le partage de réseaux, l'itinérance nationale et les opérateurs de réseaux virtuels (MVNO), et (ii) les services fixes aux autres opérateurs qui comprennent notamment l'interconnexion nationale, les services aux opérateurs internationaux, les services d'accès à haut et très haut débit (accès fibre, dégroupage de lignes téléphoniques, ventes d'accès xDSL), et la vente en gros de lignes téléphoniques.




1 Sauf mention contraire, toutes les variations figurant dans le présent communiqué sont en données à base comparable.

2 A l’exception de la France, où l'essentiel des solutions et des réseaux d’entreprise est porté par le secteur Entreprises.

 

 

Pièce jointe